21 janvier 2016
L’équipe cendrillon de l’école Aux Quatre-Vents
Par: Maxime Prévost Durand
Le Bleu et Vert de l’école Aux Quatre-Vents a remporté la Classique Le Lait à Victoriaville dans la classe mini AA. Photo Courtoisie

Le Bleu et Vert de l’école Aux Quatre-Vents a remporté la Classique Le Lait à Victoriaville dans la classe mini AA. Photo Courtoisie

L’équipe de basketball « mini » de l’école primaire Aux Quatre-Vents de Saint-Barnabé-Sud a remporté au début janvier l’une des plus importantes compétitions de basketball ­féminin au Québec, la Classique Le Lait, disputée à Victoriaville. Et ce alors qu’elle ne bénéficie même pas d’un gymnase pour pouvoir se pratiquer! ­Voilà un scénario digne des meilleurs films sportifs de Disney.

Les pratiques de l’équipe mini AA, qui ­réunit des élèves de 5e et 6e année, se ­déroulent dans une salle de l’école, sans panier pour pratiquer les lancers.

« Tout ce qu’on peut faire, c’est ­pratiquer les lay-up et faire des exercices pour dribler, soutient l’entraîneur ­Mario Beaulac. On ne peut jamais faire de situation de jeu. »

Même s’il doit composer avec cette ­réalité, le Bleu et Vert de l’école Aux Quatre-Vents profite d’une équipe ­remplie de talent, vante M. Beaulac. « Elles ont de grandes habiletés et elles ont la volonté d’être meilleures. Ce sont des filles très intelligentes. Avant ou pendant un match, je peux leur expliquer quelque chose et elles vont le ­comprendre tout de suite. […] Les gens pensent ­souvent qu’on pratique beaucoup alors que ce n’est pas le cas! »

Voyant le potentiel de son équipe, M. Beaulac a amené les joueuses à la ­Polyvalente Hyacinthe-Delorme à six ­reprises depuis le début de l’année ­scolaire, question de pouvoir tenir un ­entraînement avec des paniers de ­basketball à leur disposition.

Les résultats ont été immédiats comme en témoigne leur triomphe à la Classique Le Lait. Les filles tenteront de poursuivre sur leur lancée lors de leurs prochaines compétitions, dont le tournoi Sweet ­Sixteen organisé par l’École secondaire Saint-Joseph, où elles se mesureront aux athlètes de secondaire 1 et 2 de la classe benjamine.

image