20 décembre 2018
Des célébrations en 2019
Les 100 ans de Sainte-Madeleine
Par: Benoît Lapierre

Aryanne Jacques, créatrice du logo des Fêtes du 100e anniversaire, et Marie-Hélène Demers, conceptrice du calendrier du 100e, présentent ici leurs œuvres en compagnie du maire de Sainte-Madeleine, André Lefebvre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

En 2019, il y aura exactement 100 ans que le village de Sainte-Madeleine s’est détaché du territoire de la Paroisse de Sainte-Marie-Madeleine, la municipalité d’origine, pour devenir une entité municipale à part entière.

publicité

Cet anniversaire, qui pourrait bien marquer aussi l’an 1 des deux municipalités à nouveau regroupées, sera marqué par des festivités tout au long de l’année qui vient. Cette programmation est le fruit du travail d’un comité organisateur qui en a dévoilé les grandes lignes lors d’une récente fête à la salle des Chevaliers de Colomb. Le maire André Lefebvre s’est dit très honoré par la présence à cet événement du député de Borduas, Simon Jolin-Barette, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion et leader parlementaire du nouveau gouvernement.

En 2019, chaque événement spécial sera présidé par un couple d’honneur. Le tout sera lancé le 2 février par un brunch qui sera suivi des Plaisirs d’hiver : tours de calèche, tire d’érable, jeux gonflables, hockey sur glace…

Puis, le 15 juin, il y aura inauguration du parc du centenaire et d’un parcours historique. La traditionnelle fête familiale aura lieu les 24 et 25 août et sera rehaussée par des activités spéciales – jeux gonflables, montgolfière et spectacle d’un humoriste -, toujours à l’occasion du 100e anniversaire de fondation. Enfin, une grande soirée dansante en costumes d’époque clôturera les festivités le 7 décembre avec orchestre et musique d’antan.

Les citoyens et résidents de la région pourront garder un souvenir impérissable du 100e anniversaire en se procurant, pour seulement 10 $, un calendrier 2019 qui a été créé par Marie-Hélène Demers et ses collaborateurs. Quant au logo des Fêtes du 100e, il est l’œuvre d’Aryanne Jacques, l’heureuse gagnante du concours de dessin auquel ont bien voulu participer les élèves de 5e et 6e année de l’école Saint-Joseph-Spénard.

Le ministère du Patrimoine canadien et du Multiculturalisme a donné un coup de pouce à la municipalité pour l’organisation des Fêtes du 100e en puisant pour elle 46 000 $ dans le Fonds des legs.

image