14 novembre 2013
Saint-Louis
Les Aliments Whyte’s manque d’eau
Par: Jean-Luc Lorry
L'usine des Aliments Whyte's à Saint-Louis.

L'usine des Aliments Whyte's à Saint-Louis.

Fraîchement agrandie au coût de 3,5 M$, l’usine des Aliments Whyte’s de Saint-Louis manque d’eau pour pouvoir fonctionner à plein régime.

Publicité
Activer le son

Ce chef de file canadien dans la fabrication de marinades et de condiments chiffre ses besoins en haute saison à 500 mètres cubes par période de huit heures. Le hic, c’est que la municipalité de Saint-Louis ne peut recevoir un volume excédant 687 mètres cubes pour desservir l’ensemble de ses résidents.

« Notre municipalité ne peut pas fournir plus d’eau qu’elle n’en reçoit. Le réseau d’aqueduc a été construit principalement pour alimenter en eau potable les citoyens », indiquait récemment Doris Gosselin, ex-mairesse de Saint-Louis.La régie d’aqueduc Richelieu Centre dessert en eau potable les municipalités de Saint-Jude, Saint-Louis, Saint-Barnabé-Sud, Saint-Bernard-de-Michaudville, Saint-David, Saint-Aimé, Saint-Marcel-de-Richelieu et Saint-Hugues.La directrice générale de cette régie, Jacqueline Lavallée, confirme qu’il n’existe aucune solution pour augmenter le volume d’eau destiné à la municipalité de Saint-Louis. Avant d’entreprendre ses travaux d’agrandissement, la direction des Aliments Whyte’s semble avoir sous-évalué la quantité d’eau nécessaire pour assurer adéquatement une production qui a quadruplé de volume. « Ce manque d’eau freine le développement de notre entreprise et ne nous permet pas d’opérer notre usine de Saint-Louis à 100 %. Notre pic de production est de juillet à septembre où nous devons laver les concombres et utiliser de l’eau pour nos saumures », explique Philippe Blondin, vice-président aux approvisionnements chez Whyte’s.Pour augmenter son volume d’eau, la direction de Whyte’s utilise un puits qui existait déjà sur la propriété de l’entreprise.Doris Gosselin mentionne que le CLD Les Maskoutains analyse avec les Aliments Whyte’s la possibilité de récupérer l’eau déjà utilisée. L’agrandissement de l’usine a permis l’embauche de 20 personnes qui s’ajoutent aux 20 employés permanents. Lors des récoltes, l’entreprise recrute chaque année une quarantaine de travailleurs saisonniers.

Aide financière

Pour soutenir leur développement, les Aliments Whyte’s recevront une aide financière de 500 000 $ des deux paliers gouvernementaux.

Ce montant sera utilisé pour permettre l’agrandissement de l’espace destiné à l’entreposage à l’usine de Saint-Louis et de moderniser l’usine située à Sainte-Rose.Le siège social des Aliments Whyte’s est basé à Laval.

image