21 août 2014
Les Beaux Mardis de Casimir déjouent Mère Nature
Par: Amilie Chalifoux
Renée Martel et Maxime Landry étaient parmi les artistes invités dans le cadre du spectacle hommage Chapeau Willie. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Renée Martel et Maxime Landry étaient parmi les artistes invités dans le cadre du spectacle hommage Chapeau Willie. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La soirée de clôture des Beaux Mardis de Casimir est celle qui a attiré la foule la plus nombreuse au cours de la saison. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La soirée de clôture des Beaux Mardis de Casimir est celle qui a attiré la foule la plus nombreuse au cours de la saison. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La fierté maskoutaine était à son comble, le 12 août, alors que les plus grands classiques de Willie Lamothe ont été présentés par de grands interprètes de la musique country québécoise, dont Laurence Jalbert. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La fierté maskoutaine était à son comble, le 12 août, alors que les plus grands classiques de Willie Lamothe ont été présentés par de grands interprètes de la musique country québécoise, dont Laurence Jalbert. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Si les mardis n’ont pas été choyés par la température cela n’a pas découragé les spectateurs qui se sont présentés en grand nombre dans le cadre de la 34

publicité

En moyenne, 1500 personnes se sont déplacées, chaque soir, pour assister aux spectacles en plein air qui se sont tenus au Parc Casimir Dessaulles.

« Nous sommes très satisfaits, mentionne Marie-Claude Lapointe, coordonnatrice aux espaces récréatifs à la Ville de Saint-Hyacinthe. Ce fut une belle saison malgré la température souvent incertaine. »

C’est le spectacle Chapeau Willie qui a attiré le public le plus nombreux estimé à 2500 spectateurs. Les artistes Renée Martel, Laurence Jalbert et Maxime Landry étaient sur scène pour rendre hommage au célèbre chanteur country maskoutain Willie Lamothe. Marcel Lamothe, le fils de ce dernier, a été l’invité surprise de la soirée. Un moment de nostalgie s’est emparé de la finale alors qu’il est monté sur scène le temps d’une pièce et non la moindre : Mille après mille.

Michel Rivard pour sa part a livré son spectacle devant une foule de près de 2000 personnes. Mais la belle surprise fut la prestation de Johanne Blouin avec la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe. Alors que tout laissait à croire que la température ferait des siennes, la Philharmonique a ajusté son spectacle et permis à la chanteuse d’entrer en scène dès la première partie. « La Société Philharmonique a fait preuve d’une belle souplesse », mentionne Mme Lapointe.

La programmation variée a finalement fait des heureux. La présence du groupe Loco Locass a permis à une plus jeune clientèle d’y trouver également son compte. Bref, une saison agréable, sans incident.

image