13 août 2020
Aide gouvernementale
Les bibliothèques de Saint-Hyacinthe et Saint-Pie pourront acheter plus de livres
Par: Maxime Prévost Durand

L’aide gouvernementale pour l’acquisition de nouveaux livres permettra d’enrichir les collections des bibliothèques de la Médiathèque maskoutaine et de Saint-Pie. Photothèque | Le Courrier ©

Encore plus de nouveaux documents atterriront sur les rayons des bibliothèques de Saint-Hyacinthe (T.-A.-St-Germain et Sainte-Rosalie) et celle de Saint-Pie au cours de la prochaine année grâce à la bonification de l’aide gouvernementale pour l’acquisition de livres, annoncée par le ministère de la Culture récemment.

Publicité
Activer le son

La subvention versée à ces bibliothèques a été haussée de 59 450 $ comparativement à l’an dernier, a résumé la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy, par voie de communiqué. Il s’agit d’une augmentation de 32 % par rapport au montant versé l’an dernier, la plus importante bonification en près de 15 ans, a-t-elle vanté.

À la Médiathèque maskoutaine, qui gère les bibliothèques de Saint-Hyacinthe, on parle d’une subvention qui atteindra 218 979 $ pour l’année 2020-21, en comparaison à 166 000 $ pour l’année 2019-20, une augmentation de près de 53 000 $. Du côté de la bibliothèque de Saint-Pie, l’aide pour l’acquisition de nouveaux livres grimpe à 26 779 $ comparativement à 20 300 $ l’an dernier, une hausse de 6500 $.

« C’est sûr que ça nous donne un beau coup de pouce », a lancé la directrice générale de la Médiathèque maskoutaine, Louise Struthers, lorsque jointe par LE COURRIER. Celle-ci voit cette bonification comme une façon « d’enrichir nos collections ».

Habituellement, le budget alloué à l’acquisition de nouveaux documents est partagé de sorte que les deux tiers du montant proviennent du Ministère, tandis que l’autre tiers est couvert par la Municipalité. La bonification de l’aide gouvernementale viendra « réduire l’exigence de participation de la Ville », a indiqué Mme Struthers, tout en permettant de bénéficier d’une enveloppe globale plus grande.

Du côté de la bibliothèque de Saint-Pie, la nouvelle est la bienvenue. « Dans les dernières années, les subventions avaient été réduites d’année en année. Cette bonification nous permettra de toucher l’équivalent de ce qu’on avait en subvention avant et même d’avoir un montant supérieur », a soutenu la directrice des Loisirs de la Municipalité, Julie Nicolas.

Seules les bibliothèques publiques autonomes sont touchées par cette aide gouvernementale. Celles-ci desservent les municipalités de plus de 5000 habitants.

Par ailleurs, la députée s’est réjouie du fait que cette aide gouvernementale aura d’autres retombées locales puisque « les bibliothèques sélectionnées de notre région auront l’obligation d’acquérir leurs livres imprimés auprès de librairies agréées de leur région administrative, à prix courant ».

image