1 juillet 2021
COVID-19
Les cas refusent de baisser, mais n’inquiètent pas
Par: Maxime Prévost Durand
Pendant que les cas de COVID-19 diminuent partout en Montérégie, la MRC des Maskoutains est la seule où une augmentation, bien que très légère, est observée.
Publicité
Activer le son

« C’est dans cette MRC qu’on trouve actuellement le taux d’incidence quotidien moyen le plus élevé, soit 2,9 par 100 000 [habitants] », a indiqué au COURRIER Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie.

Cela dit, pas question de s’inquiéter. « Il y a eu 18 cas au cours des sept derniers jours (21 au 27 juin), donc il s’agit de peu de cas, a nuancé Mme Vallée. [Ces cas] ne sont pas liés à une situation particulière. »

En date de mardi, 22 cas actifs étaient rapportés à travers la MRC des Maskoutains, soit deux de plus que la semaine précédente. Ceux-ci étaient surtout concentrés à Saint-Hyacinthe, où le nombre de cas est passé de 8 à 17 en une semaine. Les autres étaient dispersés à La Présentation, où la situation s’est grandement améliorée, de même qu’à Saint-Barnabé-Sud et Saint-Hugues, qui comptent chacune moins de cinq cas.

Seulement deux autres MRC comptent plus de cas actifs en Montérégie, soit l’Agglomération de Longueuil (26 cas) et la MRC de Vaudreuil-Soulanges (23 cas). Comme elles sont plus populeuses, le taux par 100 000 habitants est plus bas que celui de la MRC des Maskoutains.

Rappelons que depuis lundi, la Montérégie est passée au palier vert comme l’ensemble des régions qui étaient encore en jaune, amenant de nouveaux assouplissements aux mesures sanitaires en vigueur. Il est dorénavant permis de faire des rassemblements d’un maximum de 20 personnes à l’extérieur et de réunir jusqu’à 10 personnes ou trois ménages à l’intérieur d’une résidence privée ou autour d’une table au restaurant.

M.P.D.

image