6 novembre 2014
Lancement de la campagne du coquelicot
Les cérémonies se dérouleront comme prévu
Par: Amilie Chalifoux
Gilles Lussier, membre de la Légion Royale Canadienne; Roger Soucy, président de la Légion Royale Canadienne; Claude Corbeil, maire, Réjeanne Lussier, représentante des mères de soldats ou d’anciens soldats; Hervé Bélanger, membre de la Légion; François Couture, lieutenant-colonel du 22e Régiment et Gilles Dubé, directeur du poste de la Sûreté du Québec de la MRC des Maskoutains. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Gilles Lussier, membre de la Légion Royale Canadienne; Roger Soucy, président de la Légion Royale Canadienne; Claude Corbeil, maire, Réjeanne Lussier, représentante des mères de soldats ou d’anciens soldats; Hervé Bélanger, membre de la Légion; François Couture, lieutenant-colonel du 22e Régiment et Gilles Dubé, directeur du poste de la Sûreté du Québec de la MRC des Maskoutains. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les attentas survenus à Saint-Jean-sur-Richelieu puis à Ottawa la semaine dernière, n’affecteront en rien les cérémonies du Jour du Souvenir qui se tiendront le dimanche 9 novembre à Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

La 88e édition de la campagne du coquelicot à Saint-Hyacinthe, en hommage aux anciens combattants, a été lancée le 28 octobre à l’Hôtel de Ville. C’est par une prière et une minute de silence en souvenir des deux militaires canadiens morts dans deux attaques distinctes ces dernières semaines que Roger Soucy, président de la Légion Royale Canadienne, a débuté son allocution.

« Nous nous souviendrons d’eux », a dit M. Soucy avant de clore la prière en hommage à l’adjudant Patrice Vincent et au caporal Nathan Cirillo.

Malgré les circonstances et l’interdiction d’afficher l’uniforme militaire en public qui a été émise puis levée la semaine dernière, les cérémonies du Jour du Souvenir se dérouleront comme prévu avant les attentats, assure le président de la Légion Royale Canadienne.

« Il ne faut pas se laisser dicter par d’autres personnes comment vivre ici ou encore comment nous habiller », a commenté M. Soucy en lien avec les événements.

Les cérémonies seront donc lancées, dimanche, par une parade au Manège militaire de Saint-Hyacinthe à 8 h 30. Suivra, à 9 h 30, une messe spéciale qui sera célébrée à la Cathédrale de Saint-Hyacinthe. Le défilé se poursuivra ensuite jusqu’à l’Hôtel de Ville où un drapeau commémoratif sera érigé. Les cérémonies prendront fin, à 11 h, au cénotaphe où aura lieu un hommage aux anciens combattants.

Afin de venir en aide aux anciens combattants dans le besoin, la vente de coquelicots se déroulera dans différents espaces publics, dont les magasins à grande surface, jusqu’au 11 novembre, Jour du Souvenir.

image