28 avril 2016
Les clubs maskoutains s’imposent aux Gants de bronze
Par: Maxime Prévost Durand

Les clubs maskoutains ont connu beaucoup de succès lors des plus ­récents Gants de bronze, une compétition de la Fédération québécoise de boxe olympique réservée aux combattants qui comptent moins de cinq combats à leur fiche.

Publicité
Activer le son

L’école de boxe Les Apprentis ­Champions a récolté cinq médailles sur autant de possibilités en plus de couronner trois champions, tandis que le Club de boxe de Saint-Hyacinthe a vu son unique représentant remporter sa catégorie.

Alexis Proulx (34 kg cadet), Thomas ­Rajotte (42 kg benjamin) et Caroline ­Letellier (38 kg benjamin) ont chacun été sacrés des Gants de bronze pour les Apprentis Champions. Cette dernière a été déclarée championne sans opposition, faute d’adversaire dans sa catégorie.

Alexis a dû repousser ses limites pour venir à bout de Jason Potvin, du club X-boxe de Shawinigan, ce qu’il a su faire pour le vaincre par décision des juges. Thomas a quant à lui battu Xavier Jean, du club Imperium, par points dans son unique combat pour remporter le titre.

Du côté du Club de boxe de Saint-Hyacinthe, Elliot Tremblay a fait des ­ravages chez les 63 kg juvénile. Après avoir défait Anthony Gauthier, du Club de boxe olympique de Shawinigan par TKO, il a battu Julien Boyer, du Club de boxe Spartan, par points pour être couronné dans sa catégorie.

Parmi les autres combattants des ­Apprentis Champions, Hugo Letellier (38 kg benjamin) a dû se contenter de la médaille d’argent à la suite d’une défaite face à Mikael Green, du club de l’Espoir de Montréal. Lucas Fettu (34 kg benjamin) a pour sa part récolté une médaille de bronze. Ces deux boxeurs ont remporté leur premier combat avant de s’incliner à leur ­deuxième sortie.

image