15 juin 2017
Tournoi provincial de baseball moustique de Saint-Hyacinthe
Les Condors B mettent fin à la disette
Par: Maxime Prévost Durand
Les Condors de Saint-Hyacinthe posent fièrement avec le trophée remis aux champions de la classe B. Photo Courtoisie

Les Condors de Saint-Hyacinthe posent fièrement avec le trophée remis aux champions de la classe B. Photo Courtoisie

Pas moins de cinq équipes maskoutaines ont participé à la première fin de semaine de tournoi, dont le club tout féminin, les Chouettes. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Pas moins de cinq équipes maskoutaines ont participé à la première fin de semaine de tournoi, dont le club tout féminin, les Chouettes. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Dans la classe A, les Condors de Saint-Hyacinthe ont aussi atteint la finale, mais se sont inclinés face aux White Sox de Drummondville. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Dans la classe A, les Condors de Saint-Hyacinthe ont aussi atteint la finale, mais se sont inclinés face aux White Sox de Drummondville. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Après une disette de trois ans, une équipe maskoutaine a finalement renoué avec la victoire au Tournoi de baseball moustique de Saint-Hyacinthe. Les Condors de Saint-Hyacinthe ont remporté dimanche les grands honneurs de la classe B, où ils ont été dominants tout au long de la fin de semaine.

Publicité
Activer le son

Les Condors ont triomphé 10 à 0 face aux Seigneurs de Repentigny en finale, mettant fin au duel dès la 4e manche en raison de la règle d’écart de points. Le résultat a été tout aussi sévère que lors de leur autre duel, en ouverture de tournoi, alors que les Maskoutains l’avaient remporté 13 à 1. Les champions ont enregistré deux autres victoires dans leur parcours, disposant des Rays de Mercier 9 à 4 et des Jays de l’Assomption 11 à 2.

En plus du titre, les joueurs des Condors ont raflé tous les honneurs individuels de la classe B. Loïc Landreville a été élu joueur le plus utile, tandis que ses coéquipiers Loïk Blanchette et Nathan Allaire ont reçu respectivement les honneurs du meilleur frappeur et du meilleur lanceur. Le titre de joueur par excellence de la finale a été décerné à Cameron Robitaille, qui a réussi trois coups sûrs en autant de présences au bâton, dont un circuit intérieur.

D’autres équipes de Saint-Hyacinthe ont connu un bon tournoi dans cette catégorie. Les Cards ont lancé leur parcours en grand avec une victoire de 14 à 5 face aux Rays de Mercier, mais ils ont été éliminés contre les éventuels finalistes dans une rencontre qui s’est terminée au compte de 5 à 4. Même s’ils n’ont pas gagné de match, les Jays ont quant à eux donné une fière opposition à leurs adversaires, chacune de leurs deux parties se concluant avec un écart de moins de deux points. Les Chouettes, une équipe féminine, ont aussi bien rivalisé, notamment lors de leur deuxième partie âprement disputée au compte de 7 à 4 contre les Jays de l’Assomption.

Si près d’un doublé

S’il y avait trois ans qu’aucune formation de la région n’avait remporté les grands honneurs, c’est passé bien près qu’un doublé soit réalisé dimanche alors que l’équipe moustique A des Condors a aussi atteint la finale dans sa catégorie.

Le club maskoutain a même pris les devants 2 à 0 tôt dans la rencontre les opposant aux White Sox de Drummondville, mais leurs adversaires ont rebondi avec trois points sans riposte, dont deux en fin de 5e manche, pour se sauver avec la victoire.

Julien Parenteau a reçu le titre du joueur par excellence de la finale pour les Condors. Son double a permis aux Condors de marquer leurs deux points.

Les Condors peuvent tout de même se féliciter d’avoir limité la machine offensive de leurs rivaux drummondvillois, qui avaient récolté 37 points en seulement trois parties auparavant. En demi-finale, les Maskoutains l’avaient remporté in extremis au compte de 10 à 9 face aux Mercenaires de Mascouche.Ils avaient au préalable battu les Athlétiques de Lac Mégantic 8 à 6, rebondissant après une défaite de 9 à 5 subie d’entrée de jeu contre les Rapides de Chambly.

Place à l’élite

Au terme d’une première fin de semaine déjà riche en émotions, le Tournoi provincial de baseball moustique de Saint-Hyacinthe poursuit ses activités jusqu’à dimanche, alors que les équipes de calibre AA s’amènent en ville. 

Les Spartiates de Saint-Hyacinthe seront les seuls représentants maskoutains et devront lutter contre 11 autres formations provenant de différentes régions de la province. L’an dernier, ils avaient atteint la finale sans toutefois mettre la main sur le titre.

image