31 juillet 2014
Complexe Isatis
Les derniers préparatifs avant l’ouverture en août
Par: Maxime Prévost Durand

L’entente de la Ville avec le promoteur privé Syscomax pour la construction d’un complexe de trois glaces a fait beaucoup jaser depuis que le projet a été présenté en novembre 2012. L’ouverture du Complexe Isatis est maintenant à nos portes, prévue pour le début août. LE COURRIER a pu visiter les installations et apprécier les derniers préparatifs avant que les premiers coups de patin ne soient donnés.

Le complexe compte trois glaces, deux ayant la capacité d’accueillir près de 125 spectateurs, et une dernière tout au fond du complexe, pouvant accueillir 500 spectateurs. Il y a quatorze chambres de joueurs; un petit bistro-café et un restaurant sportif; un magasin de sport; même un centre de conditionnement.

Lors du passage du COURRIER à la fin juin, en compagnie du directeur général d’Isatis Sport, Stéphane Malouin, l’ameublement du café et du restaurant restaient encore à être livré et installé. Encore un peu de finition sur les glaces, comme la peinture des lignes, devait être réalisé au début juillet. Mais dans l’ensemble, le gros du travail est déjà complété, assure-t-on.La structure du Complexe Isatis a dû être érigée rapidement l’automne dernier, avant les grands froids, afin de permettre la poursuite des travaux en hiver. Sur ce point, le projet a été réalisé différemment en comparaison avec les autres complexes d’Isatis à Chambly et à Saint-Constant. Mais outre cela, « l’enveloppe reste la même », soutient M. Malouin.Plus de 200 travailleurs ont mis la main à la pâte pour que le complexe soit prêt dans les délais, à temps pour la prochaine saison d’activités de glace. Lorsqu’il entrera en activité, le complexe comptera une cinquantaine d’employés, estime Stéphane Malouin.Avant que la construction ne débute, l’échéancier prévoyait une ouverture en juin. L’ouverture d’Isatis en sol maskoutain est finalement prévue pour le 4 août, coïncidant avec la fin des vacances de la construction et la fin des activités de l’Expo agricole de Saint-Hyacinthe. Rappelons qu’Isatis ne pourra tenir d’activités commerciales (restaurant, magasin et centre de conditionnement physique) durant les deux semaines que dure l’Expo, selon une entente entre la Ville de Saint-Hyacinthe et la Société d’agriculture. L’Expo agricole pourra même utiliser deux des trois glaces d’Isatis pour la tenue de ses activités. La Société d’agriculture n’aura qu’à y assumer les frais entourant la préparation des surfaces, avant et après l’Expo, en plus d’assurer la surveillance des lieux.Le Complexe Isatis est voisin du Centre BMO et du nouveau pavillon de la Société d’agriculture, plus près de l’avenue Pagé. D’abord estimé à 15 M$, l’investissement de la firme Syscomax pour la construction s’élève finalement à 12 M$. Un bail emphytéotique de 60 ans a été signé avec la Ville de Saint-Hyacinthe.Un espace de stationnement de 300 cases a été aménagé au cours des dernières semaines, représentant un coût supplémentaire de 900 000 $. De plus, la rue Millet, qui croise l’avenue Pratte, a été prolongée afin d’offrir un nouvel accès au site.

image