19 mars 2020
Centre des arts Juliette-Lassonde
Les deux salles fermées, la majorité des spectacles reportés
Par: Maxime Prévost Durand

La plupart des spectacles touchés par la suspension des activités du Centre des arts Juliette-Lassonde sont déjà reportés. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À la suite de la fermeture de ses deux salles depuis le 12 mars pour une période de 30 jours, comme l’ensemble des autres salles de spectacles de la province, le Centre des arts Juliette-Lassonde a été fort proactif dans les derniers jours en jonglant avec son calendrier pour reporter la majorité des spectacles qui étaient prévus à son horaire.

Publicité
Activer le son

Seulement trois représentations ont dû être annulées sur les quelque 25 touchées par cette fermeture d’urgence décrétée par le gouvernement québécois pour contrer la COVID-19. Le groupe Beyond Creation, qui devait être le premier groupe de métal à se produire au Centre des arts, a vu son spectacle du 8 avril être annulé, tout comme l’humoriste Virginie Fortin et le chanteur Corneille, qui devaient monter sur scène respectivement les 10 et 11 avril.

Tous les autres spectacles ont pu être reportés à une date ultérieure, sauf ceux de la pièce Neuf [titre provisoire] le 4 avril et de Plume Latreverse le 11 avril, qui sont toujours en suspens. La liste complète, avec les nouvelles dates, est disponible sur le site Web du Centre des arts, dans un onglet spécial identifié « Suspension des spectacles ».

« On a eu une très bonne collaboration de la part des producteurs, des agents et des artistes, ce qui a facilité le tout, a souligné le directeur général de la Société de diffusion de spectacle de Saint-Hyacinthe, Jean-Sylvain Bourdelais. Si jamais cette situation devait se poursuivre par contre, ça deviendrait plus compliqué. »

Comme les calendriers sont décidés plusieurs mois à l’avance dans le milieu de la diffusion, un « enjeu de dates » pourrait survenir advenant la prolongation des mesures.

« Pour certains spectacles, comme celui d’André Sauvé, la date à laquelle le spectacle a été reporté était prévue pour qu’on fasse une supplémentaire », a poursuivi M. Bourdelais, ajoutant que cette situation s’appliquait aussi pour Luc Langevin.

Un impact financier se fera inévitablement ressentir, a-t-il indiqué, d’autant plus que le bâtiment du Centre des arts est complètement fermé au public par la Ville de Saint-Hyacinthe depuis vendredi. Cette mesure a entraîné d’autres conséquences pour la salle de spectacles alors que certains artistes, dont Brigitte Boisjoli et un hommage à Judas Priest, avaient choisi la salle maskoutaine pour travailler la préproduction de leur spectacle ces jours-ci.

#BILLETSOLIDAIRE

Les détenteurs de billets pour les spectacles touchés par les annulations et les reports seront contactés par l’équipe du Centre des arts dans les prochains jours si ce n’est pas déjà fait. Ceux pour qui la nouvelle date convient n’auront qu’à conserver leur billet. Les autres pourront être remboursés.

Cela dit, un mouvement nommé « billet solidaire » a pris forme au sein du milieu culturel depuis l’annonce des fermetures des salles et le Centre des arts a décidé d’y adhérer. De cette manière, ceux pour qui la nouvelle date d’un spectacle ne convient pas ou pour qui le spectacle a été annulé sont invités, s’ils le désirent, à ne pas se faire rembourser. Le prix du billet sera ainsi remis sous la forme de don à un fonds spécial créé pour le personnel sur appel de la salle qui est mis à pied temporairement pour force majeure durant la crise, dont les placiers, le personnel du bar et du vestiaire ainsi que les techniciens de salle.

Le conseil d’administration de la SDS a aussi décidé d’offrir un prêt compensatoire d’un an sans intérêt aux employés sur appel qui devaient travailler durant cette période et qui perdent leur emploi subitement afin de combler la balance de ce qui n’est pas couvert par l’assurance-emploi.

La reprise des activités est prévue, pour l’instant, le jeudi 16 avril, à condition que les différentes mesures soient levées d’ici là.

image