9 juin 2011
Après un cuisant revers de 11-2 à Longueuil
Les Dodgers retrouvent le sentier victorieux
Par: Maxime Desroches
Charles-Olivier Riendeau a lancé un match complet en plus de retirer 10 frappeurs sur des prises, samedi, à Repentigny.

Charles-Olivier Riendeau a lancé un match complet en plus de retirer 10 frappeurs sur des prises, samedi, à Repentigny.

Les Dodgers de Saint-Hyacinthe junior AA se sont relevés d’une défaite de 11-2 encaissée aux mains des Ducs de Longueuil en remportant leurs deux parties suivantes sur la route, les mercredi 1er juin et samedi 5 juin, contre le ProGym de Sherbrooke et les Seigneurs de Repentigny.

Publicité
Activer le son

La troupe du gérant André Smith retrouvait ainsi la barre des ,500, en vertu d’une fiche de 3-3 après six rencontres. Samedi, ils ont tiré profit d’une sortie exceptionnelle de Charles-Olivier Riendeau (2-0) au monticule pour l’emporter par le pointage de 2-1, au parc Champigny de Repentigny.

Dans la victoire, le lanceur partant a été intraitable. Il a lancé un match complet, en plus de récolter un impressionnant total de 10 retraits au bâton. Sa présence s’est également fait sentir au bâton, puisqu’il a produit le point gagnant sur un simple qui a permis à Jordan Beaulieu de croiser la plaque, lors de la troisième manche.Les Dodgers ont inscrit leur premier point lors de cette même manche. Kevin Valcourt a cogné un simple, avant de voler les deuxième et troisième but. Un coup sûr de Beaulieu l’a ensuite poussé au marbre.« Cette victoire, on la doit en grande partie à la performance de Riendeau. Il a excellé dans le contrôle de ses lancers et en a bien varié la vitesse. En fait, il a même volé la vedette au lanceur adverse, Mathieu Murray (1-1), qui est reconnu comme l’un des bons partants dans le circuit », a analysé André Smith.En deux départs, l’artilleur de 20 ans montre une excellente moyenne de points mérités de 1,75.

Le réveil de l’attaque

Les Dodgers avaient précédemment causé une belle surprise, le mercredi 1er juin, en infligeant un premier revers au ProGym de Sherbrooke, au compte de 17-11. Les Maskoutains ont ainsi rebondi de brillante façon de leur cuisant revers de 11-2 subi la veille, à Longueuil.

« On a montré une belle force de caractère. Ça aurait été facile de s’apitoyer sur notre sort et de ne pas se présenter après la défaite contre Longueuil, mais on a tenu une recontre d’équipe et les choses se sont replacées », a souligné le gérant des Dodgers.L’explosion offensive des Maskoutains est survenue à la cinquième manche, lorsqu’ils ont capitalisé sur trois erreurs défensives du ProGym afin de marquer cinq points. Les Dodgers n’ont jamais été menacés par la suite.Tant au bâton qu’en relève au monticule, Maxime Gaboriault s’est avéré une pièce maîtresse de cette victoire. Le joueur d’Otterburn Park est passé à un triple de compléter un caroussel, lui qui a réussi un simple, un double et un circuit en solo, en plus d’exceller contre les frappeurs de Sherbrooke.La victoire a toutefois été créditée au dossier de son coéquipier Michäel Guertin (1-0), qui a effectué du travail irréprochable en deux manches et deux tiers, n’allouant que deux maigres coups sûrs à ses adversaires.Les Dodgers tenteront de poursuivre sur leur lancée victorieuse lors de leur prochaine rencontre à domicile, qui sera disputée samedi, à 15 h, au parc Saint-Sacrement. Ils se mesureront aux Cardinals du Lac Saint-Louis, qui montrent un dossier de 2-4 après 6 matchs.

image