26 mai 2011
Après une défaite crève-coeur en ouverture locale
Les Dodgers se rachètent contre les Olympiques
Par: Maxime Desroches

Les Dodgers de Saint-Hyacinthe junior AA ont poussé un soupir de soulagement lorsqu’ils ont complété, mardi, une remontée contre les Olympiques de Drummondville. Les Maskoutains l’ont emporté 7-6 après avoir tiré de l’arrière la majeure partie du match.

Publicité
Activer le son

Appelé en renfort au monticule, Charles-Olivier Riendeau (1-0) a été parfait en retirant trois des quatre frappeurs qu’il a affrontés, alors que le pointage était de 6-6. Les Dodgers en ont profité pour marquer le point de la victoire en septième manche, sur un simple à l’avant-champ de Jordan Beaulieu qui a permis à Alexandre Pion de croiser le marbre.

« S’il y a une différence notable jusqu’à maintenant cette saison, c’est qu’on a sous la main une équipe qui n’abandonne pas. Notre acharnement a été récompensé », a expliqué l’entraîneur-chef André Smith après le gain des siens.

Une fin de match amère

Dimanche, une série d’erreurs défensives a coûté une première victoire aux Dodgers lors de leur match inaugural au Parc Saint-Sacrement.

Les Orioles de Montréal ont joué les trouble-fête en brisant l’égalité de 4-4 en début de huitième manche. Lors des sept manches réglementaires, on n’avait pu faire de maître dans cette rencontre où les lanceurs ont excellé de part et d’autre.À sa première présence au bâton, le receveur des Dodgers Francis-Denis Giard a fait vibrer la foule partisane du Parc Saint-Sacrement en claquant un circuit de trois points. Le joueur de 21 ans a expédié le lancer de Xavier Vadeboncoeur par-dessus la clôture du champ droit. Outre cette longue balle, le point marqué en troisième manche par Michael Guertin, propulsé au marbre sur un double de Jonathan Boutin-Dorion, a été la seule réplique offensive des locaux.Le pointage de 4-4 a persisté lors des quatre manches suivantes, qui ont laissé place à du jeu défensif resserré et à plusieurs retraits sur trois prises.

Un cafouillage coûteux

Constant et précis dans ses lancers jusqu’en huitième manche, le lanceur gaucher David Beauregard (0-1), venu en relève au partant Kevin Valcourt, a gaffé sur un relais au deuxième but, ce qui a poussé Octavio Demorizi, des Orioles, au troisième coussin.

Une erreur du joueur de troisième but des Dodgers Michael Guertin sur la séquence suivante a permis au coureur des Orioles de toucher la plaque et de marquer le point décisif, puisque les Maskoutains ont ensuite été incapables de niveler la marque à leur tour au bâton. Le releveur de l’équipe montréalaise Charles Dussault a menotté l’un après l’autre les frappeurs des Dodgers, les limitant à un but sur balles et aucun coup sûr en quatre manches de travail. « Le résultat est évidemment très décevant parce que les deux équipes méritaient autant de s’en sortir avec la victoire. En bout de ligne, ce sont les erreurs qui ont eu raison de nous », avait alors affirmé l’instructeur Smith.Ce revers portait à 0-2 la fiche des Dodgers en ce début de calendrier, puisqu’ils avaient précédémment échappé leur première sortie à Sherbrooke au compte de 6-3, le 18 mai.La prochaine rencontre à domicile des Dodgers aura lieu ce samedi, à 19 h 30, au Parc Saint-Sacrement contre les Cobras de Saint-Constant.

image