27 avril 2020
COVID-19
Les écoles primaires ouvertes dans deux semaines
Par: Rémi Léonard

Émilie Nadeau | Cabinet du premier ministre du Québec

Le premier ministre confirme son plan de reprise, qui prévoit d’abord une réouverture des écoles primaires et des garderies à partir du 11 mai, soit dans deux semaines, hors du Grand Montréal.

Publicité
Activer le son

La région métropolitaine suivra une semaine plus tard, le 19 mai. Le territoire retenu est celui de la Communauté métropolitaine de Montréal, dont Saint-Hyacinthe ne fait pas partie. Nous sommes donc dans le premier scénario (11 mai).

Ce plan sera appliqué « si et seulement si » la situation reste sous contrôle dans les hôpitaux, ce qui est le cas présentement, indique le PM. « C’était la condition la plus importante à remplir » avant la réouverture, a-t-il spécifié.

Il faudra autant que possible garder une distance de deux mètres entre les personnes. Le PM s’attend à une quinzaine d’enfants par classe maximum. En garderie, où la distanciation est encore plus difficile à appliquer, les éducatrices devront porter un masque, a dit François Legault.

Il rappelle que l’envoi des enfants à l’école ne sera pas obligatoire. C’est même à éviter pour ceux qui sont considérés comme à risque en raison de certains problèmes de santé.

Le PM affirme s’appuyer sur des « raisons sociales » pour procéder à cette reprise. Il soutient que c’est « pour le bien des enfants », surtout ceux qui ont des difficultés d’apprentissage et qui ne devraient pas être privés d’école durant six mois. Le risque de conséquences graves liées à la maladie est très limité chez les enfants, a-t-il aussi rappelé.

La santé publique a donné son accord à cette reprise graduelle, a bien souligné François Legault. « La vie doit continuer », a-t-il aussi soutenu en analysant que la situation ne sera pas tellement différente si on attend jusqu’au 1er septembre.

Les écoles secondaires, les cégeps et les universités resteront pour leur part fermés jusqu’à la rentrée automnale, notamment parce que ces étudiants fréquentent beaucoup les transports en commun. Les cours à distance seront privilégiés si possible. Le plan de réouverture des entreprises sera présenté demain.

Le PM revient en partie sur le principe d’immunité collective, défendu pas plus tard que jeudi. Il ne base pas ses décisions sur ce principe, qui n’est « pas prouvé » scientifiquement pour le moment, reconnaît-il.

Le Dr Arruda insiste qu’il ne faut pas interpréter cette réouverture comme une levée des mesures appliquées jusqu’à maintenant. Ce n’est pas encore le moment de faire « des rassemblements à l’extérieur, des partys ou des repas de famille », a-t-il dit.

Signal positif du côté du personnel en CHSLD : 11 000 nouvelles candidatures ont été reçues la semaine dernière, ce qui devrait permettre de combler « tous les postes », a dit le PM, soulignant le courage de ceux qui ont répondu à son appel. « C’est un poids qui s’enlève de mes épaules », a-t-il commenté.

Le bilan du jour amène 875 nouveaux cas confirmés, ce qui porte le total à 24 982. Les décès augmentent de 84, pour atteindre 1599 en tout. Aux soins intensifs, on retrouve toujours 210 patients (-5) et les hospitalisations s’établissent à 1541 (+23).

image