13 mai 2021
Municipales 2021
Les élus maskoutains à l’heure des choix
Par: Rémi Léonard

Les intentions de certains élus se précisent à quelques mois des élections municipales. La conseillère Linda Roy a annoncé récemment qu’elle ne sera finalement pas de la course. Photothèque | Le Courrier ©

C’est présentement le temps des semences et nos lecteurs assidus savent donc que le maire Claude Corbeil ne tardera pas à annoncer ses intentions en vue des prochaines élections municipales. À ce jour, on ignore toujours s’il tentera de solliciter un troisième mandat cet automne.

Publicité
Activer le son

La seule autre candidature à la mairie annoncée jusqu’ici est celle de Marijo Demers, sous la bannière du nouveau parti politique Saint-Hyacinthe Unie. Chez les conseillers municipaux sortants, la réflexion progresse également puisqu’on apprenait dans les derniers jours que l’élue du district Saint-Thomas-d’Aquin, Linda Roy, renonçait à se présenter aux élections cet automne, évoquant des raisons personnelles.

Mme Roy a été élue en 2017 et assurait en novembre dernier vouloir briguer un nouveau mandat. Après réflexion, elle s’est toutefois résolue à faire un choix visiblement déchirant puisqu’elle affirme « abandonner [s]on rêve pour avoir enfin une vie normale ». Elle dit aussi souhaiter bonne chance à la personne qui lui succédera. « Je souhaite de tout cœur que celle-ci prendra ce siège avec autant de cœur que j’en ai eu pour les résidents », a-t-elle affirmé dans une publication sur les réseaux sociaux.

Lors de notre dernier coup de sonde des élus, réalisé à un an des élections, les conseillers Pierre Thériault (Yamaska), Bernard Barré (La Providence), André Beauregard (Douville) et Jeannot Caron (Cascades) se disaient tous prêts à s’engager pour quatre années supplémentaires. Récemment, Annie Pelletier (Saint-Sacrement) a aussi affirmé qu’elle sollicitera un autre mandat. Ses collègues Claire Gagné (Bois-Joli), Stéphanie Messier (Saint-Joseph), Donald Côté (Sainte-Rosalie) et David Bousquet (Sacré-Cœur) n’ont pas révélé leurs intentions pour l’instant.

Les annonces ne sauraient toutefois tarder puisque certains prétendants commencent déjà à s’afficher. Dans le district Cascades, Richard Mongrain a annoncé sa candidature cette semaine et Annabelle T.Palardy a déjà fait savoir qu’elle briguera les suffrages sous les couleurs de Saint-Hyacinthe Unie dans Hertel-Notre-Dame, siège vacant depuis le décès de Nicole Dion Audette. Le parti politique municipal doit également annoncer prochainement ses dix autres candidats pour chacun des districts.

image