25 juillet 2013
Les Emballages Cartex poursuivent leur croissance en entrant en bourse
Par: Le Courrier
Alain L'Heureux, président des Emballages Cartex

Alain L'Heureux, président des Emballages Cartex

Alain L’Heureux porte son nom mieux que jamais en ce moment. Le fondateur et président des Emballages Cartex est à la fois très heureux et enthousiaste car sa compagnie est en train de franchir une étape déterminante dans son développement.

publicité

« Nous sommes en pleine démarche pour faire notre entrée en bourse, et je crois que nous serons une des premières PME de la région à le faire. Le processus est long et complexe, il provoque une période de changements importants pour Cartex, mais c’est un magnifique projet. » Belle réussite pour celui qui a toujours rêvé d’avoir son entreprise!

«  Le monde des affaires m’a toujours intéressé, je crois que je suis tombé dans la marmite quand j’étais petit! Cet esprit entrepreneurial est vraiment viscéral chez moi. Étudiant, j’ai travaillé dans l’entreprise paternelle », raconte Alain L’Heureux. En 1994, il fondait Emballages Cartex, seul et dans un petit local. Moins d’un an plus tard, ils étaient déjà six à fabriquer des séparateurs de carton. L’entreprise s’est rapidement démarquée par la qualité supérieure de ses produits et des délais de livraison très rapides. La croissance fut exponentielle, le chiffre d’affaires a doublé chaque année, les installations ont été agrandies maintes fois. En 2005, pour diversifier sa production, Alain L’Heureux a fait l’acquisition d’une entreprise de Montréal, Emballages Sergio, qui fabriquait des boîtes de carton pliantes et des papiers d’emballage, et l’a rapatriée à Saint-Pie. Et en juin 2010, Emballages Cartex a mis la main sur une compagnie de Dorval, Imacor, fabricant de présentoirs de carton. Il y a un an, toutes les opérations de cette dernière, à l’exception du département de vente et création, ont également été rapatriées à Saint-Pie. «  Par ce jumelage de produits, de services, d’expertises et de ressources sous le même toit, nous bonifions notre offre », explique Alain L’Heureux. Ce dernier souligne que « Le CLD Les Maskoutains a été un partenaire important de notre croissance ».

Une nouvelle étape et des changements majeurs

« Nous devions rentabiliser l’achat d’Imacor et on nous a suggéré d’inscrire l’entreprise à la Bourse de croissance TSX. Après une période de réflexion, nous avons décidé d’aller de l’avant. Parmi plusieurs compagnies boursières, nous avons choisi la Société Section Rouge Média de Montréal. C’est une compagnie sérieuse, intéressée à nos opérations et comme elle oeuvre dans l’édition de magazines, nous avons des affinités en graphisme et marketing. Cartex deviendra une filiale en propriété exclusive de Section Rouge Média.

Je demeure le principal actionnaire et deviendrai président et chef de la direction. Mon travail est en train de changer complètement, et l’entreprise également. Il faut mettre en place toute la nouvelle structure », indique Alain L’Heureux. Avec cette entrée en bourse, le président vise un objectif : atteindre dans les prochaines années un chiffre d’affaires qui se situerait entre 40 et 50 millions. Il est actuellement de 8 millions. « Nous pouvons y arriver par le développement à l’interne et par l’acquisition d’entreprises dans des domaines connexes. Être coté en bourse nous donnera des leviers financiers différents et supplémentaires pour accélérer le développement. Déjà des gens d’affaires ont manifesté de l’intérêt à cet égard. Plusieurs entrepreneurs, qui ont développé une belle entreprise, la vendent à des étrangers. Il est important que les entreprises restent ici, elles créent la richesse. » Devenir une société publique procure d’autres avantages comme élargir son réseau de contacts et accéder à une notoriété qui permet d’accroître le degré de confiance envers l’entreprise. « Cela assure sa stabilité et sa pérennité. Cependant, le fait de gérer l’argent public change la donne. Nous devons faire des choix éclairés. Et l’entrée en bourse n’est pas une garantie de succès! »

Tout pour l’emballage

Les Emballages Cartex proposent une gamme complète de produits et service en emballage, de la conception à la fabrication, utilisant trois types d’imprimerie : offset (classique), numérique et sérigraphique de grand format. Dans les deux énormes bâtiments de 27 500 p2, les 80 employés produisent des boîtes de présentation et de transport, des séparateurs, des coins de protection, du papier d’emballage et, dans la division Imacor, des présentoirs de toutes sortes.

L’entreprise s’oriente de plus en plus vers ce type de produits, et mise toujours sur ce qui a bâti sa réputation : livrer un excellent produit, à des prix compétitifs, et dans des délais très courts. « Nous desservons le marché québécois, mais avons les yeux tournés vers l’Ontario et le Nord-est américain », précise Alain L’Heureux. Ce passionné de course à pied, qui participe à des marathons, mène son entreprise avec la persévérance et la détermination des coureurs de fond qui veulent toujours repousser leurs limites. Et il est bien loin d’avoir atteint les siennes! Fiche signalétique Nom de l’entreprise : Les Emballages CartexDirigeant : Alain L’Heureux Année de fondation : 1994Municipalité : Saint-PieSecteur d’activité : Imprimerie-PapierActivité : Emballages en carton et papier Marché : QuébecSite Internet : www.emballagescartex.com

image