21 novembre 2019
Les entreprises maskoutaines invitées à devenir « dinde-donneuses »
Par: Olivier Dénommée

Isabelle Eysseric, directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares, Lizette Flores, directrice générale de la Maison de la Famille des Maskoutains, et André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, invitent les entreprises maskoutaines à faire preuve de générosité en parrainant des boîtes festives qui seront remises à 15 familles dans le besoin à l’approche des fêtes pour qu’elles puissent profiter d’un repas festif typiquement québécois. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une toute nouvelle levée de fonds a vu le jour cette année pour garantir un temps des fêtes mémorable à plusieurs familles maskoutaines démunies : la Maison de la Famille des Maskoutains (MFM), en collaboration avec Industrie Gastronomique Cascajares et Saint-Hyacinthe Technopole, invite la communauté d’affaires à participer à la campagne « Nous dinde-DONNONS ».

publicité

Jusqu’au 5 décembre, les entreprises de la grande région de Saint-Hyacinthe sont invitées à faire des promesses de don de minimum 250 $ pour parrainer une « boîte festive » conçue par Cascajares, contenant une dinde cuite sous vide, des sauces gravy et aux canneberges et du ragoût de boulettes. L’objectif de cette première édition est de 15 dindes remises à des familles démunies et de 35 000 $ en dons qui aideront la MFM à poursuivre sa mission d’accueillir et accompagner les familles maskoutaines qui en ont besoin.

L’entreprise Cascajares, dont la maison mère se trouve en Espagne, tenait à redonner à la communauté maskoutaine qui l’a si bien accueillie il y a 10 ans. « L’implication sociale fait partie de notre ADN. Nous avons voulu nous inspirer des ventes aux enchères qui connaissent un immense succès en Espagne et qui permettent de soutenir les enfants malades ou défavorisés », explique Isabelle Eysseric, directrice générale d’Industrie Gastronomique Cascajares. Nous dinde-DONNONS est donc l’adaptation maskoutaine de cette belle initiative.

André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, rappelle aussi que lorsque le directeur général de Cascajares, Rodrigo Ruiz, s’est installé à Saint-Hyacinthe pour implanter l’entreprise espagnole, il s’est tourné vers la MFM pour l’aider à s’intégrer. C’est pourquoi l’entreprise a tenu à appuyer cet organisme tout en demandant au reste de la communauté d’affaires de faire de même. « Et à Saint-Hyacinthe, l’agroalimentaire fait partie de notre ADN, alors cette campagne devrait connaître un grand succès », note-t-il, ajoutant que Saint-Hyacinthe Technopole serait « dinde-donneur » en promettant une somme de 1000 $ pour parrainer une boîte festive, montant qui sera versé à la MFM même si 15 autres entreprises proposent davantage.

La communauté d’affaires de la région a jusqu’au 5 décembre pour remplir le formulaire de promesse de don (disponible sur le site www.mfm.qc.ca). Les 15 entreprises qui auront offert les sommes les plus importantes seront par la suite invitées à la soirée de clôture de la campagne, un 5 à 7 le 10 décembre au Centre culturel Humania Assurance, pour remettre en mains propres la boîte festive à une des familles retenues pour bénéficier de ce cadeau des fêtes.

image