1 décembre 2016
Les Gaulois à la défense de leur titre
Par: Maxime Prévost Durand
Les nombreuses pénalités ont coulé les Gaulois vendredi face aux Vikings de Saint-Eustache, mettant fin à leur série de quatre victoires consécutives. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les nombreuses pénalités ont coulé les Gaulois vendredi face aux Vikings de Saint-Eustache, mettant fin à leur série de quatre victoires consécutives. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Il y a un an, les Gaulois d’Antoine-Girouard arrivaient au Challenge CCM midget AAA comme l’une des équipes favorites pour l’emporter. Leur parcours presque sans faute leur a permis d’être sacrés pour la première fois à cette compétition où étaient réunies toutes les équipes de la Ligue midget AAA du Québec et quelques-unes de l’extérieur de la province. Le scénario est toutefois bien différent cette saison, alors qu’ils tenteront de défendre leur titre.

À l’heure actuelle, les Gaulois pointent au 11e rang du classement général et présentent une fiche en dessous de .500, avec seulement 9 victoires en 22 matchs. Même si leur fiche n’est pas la plus reluisante du circuit, l’équipe a démontré de belles choses récemment, traversant sa meilleure séquence de la saison au cours des dernières semaines. Elle a battu au passage ses rivaux de division, les Cantonniers de Magog, qui se trouvent au deuxième rang au classement général.

« Le type hockey qu’on joue présentement est positif, même dans nos dernières défaites, il ne nous manquait pas grand-chose pour gagner. Ce sera à nous de capitaliser et d’être opportuniste », a soutenu l’entraîneur-chef Marc-André Ronda.

Parmi les équipes que les Gaulois devront affronter dans la ronde préliminaire du Challenge CCM, on retrouve le Phénix du Collège Esther-Blondin, qu’ils ont défait en fusillade il y a deux semaines, et les Élites de Jonquière, une équipe qui traverse la pire séquence du circuit québécois avec 13 défaites consécutives. Ces deux rencontres seront également comptabilisées dans le cadre de la saison régulière. Le tournoi se mettra en branle le 7 décembre du côté de Gatineau.

Des pénalités coûteuses

Les Gaulois ont vu leur série de quatre victoires consécutives se terminer vendredi dernier alors que les Vikings de Saint-Eustache ont profité des nombreuses pénalités des Maskoutains pour l’emporter 4 à 2 au Stade L.-P.-Gaucher.

Pas moins de neuf avantages numériques ont été offerts aux visiteurs, qui ont réussi à déjouer le gardien Jonathan Lemieux à deux reprises en pareille situation. Le meilleur marqueur de la ligue midget AAA cette saison, Alexis Lafrenière, a récolté deux passes au cours de la rencontre.

Tirant de l’arrière 2 à 0, les Gaulois ont riposté par l’entremise d’Elliot Desnoyers moins de trente secondes après le deuxième but des Vikings. Le numéro 9 a sauté sur un retour après une belle pièce de jeu de Marco Cavalleri à la suite d’un revirement causé en zone neutre.

Antoine-Girouard a entamé la troisième période avec plus d’intensité, mais les pénalités sont venues ralentir leurs efforts et ont permis à Saint-Eustache de reprendre une avance de deux buts. Après le troisième but, Jonathan Lemieux a dû céder sa place devant le filet au profit de Gabriel Waked, de retour après deux semaines d’absence en raison d’une blessure.

Les Vikings ont profité du retrait hâtif du gardien des Gaulois pour compléter la marque dans un filet désert avec un peu moins de deux minutes à écouler. Le capitaine Guillaume Desmarais a ajouté un deuxième but pour Saint-Hyacinthe dans la dernière minute de jeu, en désavantage numérique, mais il était trop tard pour considérer une remontée.

Les Lions ont encore le dessus

Le lendemain, les Lions du Lac Saint-Louis ont défait les Gaulois pour la troisième fois en quatre affrontements cette saison, l’emportant par la marque de 3 à 2 à Dollard-des-Ormeaux.

Antoine-Girouard a comblé un déficit de 2 à 0 pour créer l’égalité en milieu de deuxième période, mais les Lions ont repris les devants quelques minutes plus tard et n’ont pas laissé les Gaulois revenir de l’arrière.

Marco Cavalleri et Tristan Mercure ont marqué pour Saint-Hyacinthe dans la défaite. Gabriel Waked, incommodé par des symptômes de commotion cérébrale au cours des dernières semaines, obtenait quant à lui un premier départ depuis le 6 novembre devant la cage maskoutaine.

Avant de se mettre en mode « Challenge », les Gaulois disputeront deux autres rencontres, dont vendredi soir alors qu’ils accueilleront les Riverains du Collège Charles-Lemoyne. Cette rencontre sera exceptionnellement disputée du côté de Sorel, au Colisée Cardin. Dimanche, les Maskoutains croiseront le fer avec les Cantonniers à Magog. Il s’agira du troisième rendez-vous entre les deux formations en moins d’un mois. Les rivaux se sont partagé les honneurs de leurs deux derniers affrontements. 

image