7 février 2013
Hockey midget AAA
Les Gaulois au coeur d’une lutte à finir
Par: Maxime Prévost Durand
Mathieu Ayotte a marqué son premier filet avec les Gaulois, dans la partie contre les Grenadiers de Châteauguay, depuis son retour de Victoriaville.

Mathieu Ayotte a marqué son premier filet avec les Gaulois, dans la partie contre les Grenadiers de Châteauguay, depuis son retour de Victoriaville.

Les séries éliminatoires se font de plus en plus sentir et les Gaulois du Collège Antoine-Girouard sont toujours au plus fort d’une lutte pour aller chercher le dernier billet permettant à une équipe de passer outre la première ronde. Le CAG s’en est tiré avec une victoire et une défaite durant le week-end pour conserver ses chances d’atteindre le but fixé.

Publicité
Activer le son

Les Gaulois ont offert une prestation convaincante contre les meneurs de leur division, les Grenadiers de Châteauguay, en l’emportant 4 à 1 dimanche.

L’attaque n’a pas tardé à ouvrir la machine. Nicolas Leblond et Mathieu Ayotte ont porté le CAG en avance 2 à 0 alors que seulement un peu plus de trois minutes étaient écoulées au cadran.Les Gaulois n’ont jamais vraiment été inquiétés dans ce match. Anthony Beauvillier a marqué en désavantage numérique en troisième période pour porter le pointage 3 à 1 pour la troupe de Martin Cadorette. Guillaume Archambault a complété la marque en avantage numérique en fin de rencontre.

Match échappé contre Magog

Même si les Cantonniers de Magog figurent au bas du classement général, ils ont tout donné contre les Gaulois le 1er février au Stade L.-P.-Gaucher, quittant avec une victoire de 4 à 2.

La partie avait pourtant démarré en faveur des Gaulois. Les joueurs semblaient en contrôle et ils ont pris les devants 2 à 1 après la première période. Mais les erreurs les ont rattrapés par la suite. « Quand on joue contre Magog, je ne sais pas pourquoi, on ne joue pas avec la même énergie que contre les autres formations », analyse l’entraîneur-chef, Martin Cadorette.La deuxième période a été l’affaire des Cantonniers. Ils ont inscrit trois buts sans réplique pour ainsi prendre l’avance 4 à 2 dans la partie. « Deux buts ont été marqués à la suite d’une mauvaise sortie de zone. On a essayé le jeu parfait et des jeux à haut risque. » Les Gaulois n’ont pas été en mesure d’apporter les ajustements nécessaires avant la fin de la rencontre pour revenir de l’arrière.L’attaquant Pier-Alexandre Trudeau a pour sa part été blessé par un contact genou contre genou au milieu de la patinoire. Trudeau a mis plusieurs minutes à se relever. « Il a subi une bonne contusion, mais son état s’améliore de jour en jour. Il devrait jouer le prochain match (hier soir) contre Charles-Lemoyne », a confié Martin Cadorette. Aucune pénalité n’a été décernée sur la séquence.

Les séries approchent

Au moment de mettre sous presse, les Gaulois pointaient au 5e rang du classement général, un point seulement derrière les Lions du Lac Saint-Louis et la 4e position donnant accès au dernier billet pour accéder directement à la deuxième ronde des séries.

Les deux clubs croiseront le fer vendredi soir au Stade L.-P.-Gaucher, un match décisif pour déterminer l’équipe qui terminera en 4e position. « Il faut absolument qu’on remporte cette partie-là », laisse entendre l’entraîneur des Gaulois.On peut donc s’attendre à un duel offensif entre les deux formations, qui mènent la ligue au chapitre des buts marqués cette saison, à égalité avec 153 filets. Avant de penser aux Lions pour le dernier match du calendrier régulier, le CAG devait affronter les Riverains du Collège Charles-Lemoyne, mercredi soir, à Saint-Hyacinthe.

image