15 septembre 2011
Hockey midget AAA
Les Gaulois démarrent en lion
Par: Maxime Desroches
Joey Ratelle a été le catalyseur offensif des Gaulois, les 9 et 10 septembre.

Joey Ratelle a été le catalyseur offensif des Gaulois, les 9 et 10 septembre.

Le moins que l’on puisse, c’est que les nouveaux visages des Gaulois n’ont montré aucun complexe d’infériorité à leurs débuts dans le circuit midget AAA. Les recrues du CAG n’ont pas tardé à montrer qu’ils sont prêts à faire leur part dans le succès des leurs, alors que les Maskoutains ont remporté leurs deux premières parties de la saison, les 9 et 10 septembre.

Publicité
Activer le son

Vendredi, les célébrations conjointes du 15e anniversaire des Gaulois et des Commandeurs de Lévis étaient à peine terminées que la troupe de Martin Cadorette avait déjà pris une avance de 2-0. Joey Ratelle a donné le ton au match avec le premier de ses quatre filets inscrits au cours de la fin de semaine, avant de réussir le but gagnant en fin de deuxième engagement, en route vers une victoire de 5-2 des Gaulois.

Peu sollicité, le gardien Philippe Desrosiers a réalisé 19 arrêts sur 21 tirs dirigés vers son filet par les Commandeurs. « C’est très bon pour la confiance de commencer de la sorte. On a réussi à bâtir sur les succès obtenus en calendrier préparatoire, c’est ce qu’on voulait », a analysé l’entraîneur Cadorette.Anthony Beauregard et Mathieu Ayotte ont aussi inscrit leur premier filet dans le circuit midget AAA dans ce gain convaincant des Maskoutains, tandis qu’Alexandre Carrier a obtenu ses deux premières mentions d’aide.

Fin de match spectaculaire

Le lendemain, contre les Albatros du Collège Notre-Dame, on a eu droit à une fin de rencontre fertile en rebondissements. Déterminés à niveler la marque à 3-3, les Albatros ont réussi à remettre le compteur à zéro à 18:57 de la troisième période.

Alors qu’on croyait le match destiné à une période de prolongation, Anthony Beauregard a pris par surprise la défensive de Notre-Dame avec un but marqué sans aides, 21 secondes plus tard. Le gardien Philippe Cadorette a bloqué 25 des 28 lancers des Albatros dans la victoire.« Ils étaient sans doute très heureux d’avoir égalé le pointage, et ça nous a permis de profiter d’un court manque de concentration de leur part pour faire une dernière attaque rapide », a raconté Cadorette.Les recrues des Gaulois voudront poursuivre sur leur lancée lorsque le CAG se fera l’hôte des Grenadiers de Châteauguay, demain à 13 h, au Stade L.-P.-Gaucher. Les Maskoutains joueront aussi à domicile, dimanche à 14 h, contre le Blizzard du Séminaire Saint-François.

image