31 mai 2018
Les Gaulois derrière le Titan
Par: Le Courrier

La première fois que Mario Pouliot a soulevé un trophée comme entraîneur-chef, c’était lors de la saison 2002-03, avec les Gaulois du Collège Antoine-Girouard. Il avait mis la main sur la Coupe Jimmy-Ferrari, remise aux champions des séries de la ligue de hockey midget AAA du Québec.

 

publicité

Avant de faire le saut dans la LHJMQ, Pouliot avait fait partie de l’organisation des Gaulois pendant 12 saisons, soit quatre comme adjoint (1997 à 2001) et huit comme entraîneur-chef (2001 à 2009).

L’organisation des Gaulois s’est d’ailleurs ralliée derrière lui pendant la finale de la Coupe Memorial. Dimanche soir, le président Jean Bédard, le gouverneur Yves Sansfaçon et plusieurs membres du personnel se sont réunis à la Cage – Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe pour regarder la rencontre.

« Presque tout le monde dans l’organisation a eu la chance de côtoyer Mario, souligne Jean Bédard. Il a fait beaucoup pour le hockey à Saint-Hyacinthe et pour les Gaulois, puis on connaît les sacrifices et les risques qu’il a pris pour sa carrière, alors on était tous très contents pour lui. »

En plus de Mario Pouliot, l’organisation des Gaulois encourageait son ancien joueur, Jeffrey Truchon-Viel, capitaine du Titan. « Jeffrey a connu d’excellentes séries. On est très fiers de lui. C’est un gars qui a fait son hockey mineur ici et qui a joué avec nous dans le midget AAA », ajoute M. Bédard.

Nouvellement arrivé dans le personnel d’entraîneurs de la structure des Gaulois, Bruno Gervais avait lui aussi plus d’une raison de supporter le Titan. En plus d’avoir côtoyé Mario Pouliot alors qu’il jouait avec les Gaulois, Gervais a évolué avec le club de Bathurst pendant trois saisons durant son passage dans les rangs juniors.

« Quand j’étais avec le Titan, on s’était rendu en finale de la Coupe du Président, se souvient l’ex-hockeyeur. On avait malheureusement perdu contre les Tigres de Victoriaville. De mon côté, ça a été ma dernière vraie chance de gagner dans ma carrière. Cette année, ils ont réussi là où on avait échoué à l’époque. Pour les joueurs actuels du Titan, ce sont des souvenirs qu’ils vont conserver toute leur vie. »

image