21 mars 2013
Hockey midget AAA
Les Gaulois en ont plein les bras
Par: Maxime Prévost Durand
La série demi-finale entre les Gaulois et le Rousseau-Royal est des plus serrées. Après quatre rencontres, les deux équipes affichaient deux victoires.

La série demi-finale entre les Gaulois et le Rousseau-Royal est des plus serrées. Après quatre rencontres, les deux équipes affichaient deux victoires.

Après les quatre premiers matchs de la série 4 de 7 entre les Gaulois du Collège Antoine-Girouard et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal en demi-finale de la Coupe Telus, c’est toujours l’impasse avec deux victoires de chaque côté.

Publicité
Activer le son

Les Gaulois se sont fait surprendre vendredi dans le match 3 au Stade L.-P.-Gaucher, alors que Laval-Montréal est revenu de l’arrière pour se sauver avec une victoire de 6 à 4. Le match 4 a été beaucoup moins productif en offensive. Le CAG en a profité pour renverser la vapeur et l’emporter 3 à 0 et recréer l’égalité dans la série.

« C’est une série où le momentum joue un grand rôle. Dans le match 3, on avait un certain momentum en début de rencontre, mais un avantage numérique en deuxième période leur a permis de reprendre le tempo et de gagner », analyse l’entraîneur-chef des Gaulois, Martin Cadorette.Le CAG a pris les devants 2 à 0 après une période dans ce duel, mais Laval-Montréal a enchaîné à son tour avec quatre filets sans réplique. À l’opposé, dans le match 4 de la série, les Gaulois ont conservé une avance identique après 20 minutes et ont gagné la partie. « Cette fois, on ne leur a pas donné la chance de prendre le tempo. »

Dupré et Lavallée alternent

Ne sachant trop avec quel gardien revenir à titre de partant pour le match 3, Martin Cadorette a finalement opté pour Francis Lavallée. Il n’a toutefois pas connu la sortie espérée dans la défaite.

« Je ne peux pas dire qu’il a joué un mauvais match, la rondelle ne collait pas bien ce qui a occasionné certains rebonds », indique l’entraîneur des Gaulois. Il ne veut toutefois pas le blâmer pour cette défaite, évoquant que les joueurs devant lui ont leur part de responsabilité.Pour le match 4, Sébastien Dupré a été d’office devant le filet des Gaulois et a connu une excellente sortie, notamment avec des arrêts importants en première période pour conserver l’avance acquise. Il a finalement repoussé les 32 tirs dirigés vers lui pour signer son deuxième jeu blanc dans la série.

L’autre demi-finale

Dans l’autre demi-finale de la Coupe Telus, les Grenadiers de Châteauguay offrent une solide prestation face au Blizzard du Séminaire Saint-François, gagnants du Challenge Reebok au début décembre.

Les Grenadiers mènent présentement 3 à 1 dans la série et ont une sérieuse option sur une place en finale de la Coupe Telus. Mercredi soir, ils ont disputé le match 5 de la série, où ils avaient l’opportunité d’éliminer le Séminaire Saint-François. On ne connaissait toutefois pas le résultat de la partie au moment de mettre sous presse.De leur côté, les Gaulois ont joué le match 5 hier soir à Montréal-Nord. Le résultat sera disponible sur notre compte Twitter (@LeCourrier1853). Le match 6, où l’une des deux équipes devra faire face à l’élimination, aura lieu vendredi soir au Stade L.-P.-Gaucher à 19 h 30. Si un match ultime devait être nécessaire, il serait disputé au domicile du Rousseau-Royal dimanche à 13 h 30.

image