5 mars 2020
Pour lancer leur série huitième de finale
Les Gaulois et le Blizzard s’échangent les victoires
Par: Maxime Prévost Durand

Après une saison plutôt modeste, les Gaulois de Saint-Hyacinthe ont lancé les séries éliminatoires en grand avec une victoire surprenante de 6 à 2, lundi, dans le premier match de leur confrontation face au Blizzard du Séminaire Saint-François, au complexe sportif Saint-Augustin. La formation de Québec a toutefois remis les pendules à l’heure, mardi, avec un gain de 4 à 2 devant ses partisans, si bien que la série s’amène au Stade L.-P.-Gaucher avec une égalité de 1 à 1.

Publicité
Activer le son

Les prochains duels entre les deux équipes seront disputés à l’aréna maskoutain ce soir (jeudi) et demain (vendredi) à 19 h. Si un cinquième match est nécessaire dans cette série 3 de 5, il aura lieu le dimanche 8 mars, en après-midi, à Québec.

Une chose est certaine, les Gaulois sont exactement là où ils souhaitaient être après deux rencontres.

« L’objectif a été atteint, a commenté l’entraîneur-chef Marc-André Ronda lorsqu’on lui a demandé son appréciation de la série jusqu’ici. On a démontré de belles choses au niveau de notre éthique de travail et de notre énergie. On a une grande fierté à défendre notre territoire. On sait bien quel est l’adversaire devant nous. »

Avec sa puissante machine offensive, le Blizzard est l’équipe qui a le plus de buts marqués cette saison dans la ligue midget AAA. Quatre de ses joueurs ont d’ailleurs terminé parmi les six meilleurs pointeurs du circuit, dont Alexis Morin, tout au sommet de la hiérarchie avec ses 55 points.

Pourtant, dans les deux premiers affrontements, ce sont les Gaulois qui ont été les premiers à s’inscrire au pointage, grâce à des premières périodes où l’intensité et l’opportunisme étaient au rendez-vous. Ils ont mené 4 à 0 après seulement 13 minutes de jeu lundi, puis ils ont marqué les deux premiers buts du match de mardi, également très tôt en 1re période.

Si les Gaulois ont réussi à rester devant dans le match #1, malgré une riposte de deux buts du Blizzard en 2e période, il en a été autrement dans le second duel. Après avoir réduit l’écart 2 à 1 en fin de 1re période, SSF a profité d’une moins bonne 2e période du côté maskoutain pour ajouter deux autres buts et prendre les devants 3 à 2. Même s’ils ont dominé la 3e période, avec pas moins de neuf chances de marquer, les Gaulois n’ont pas réussi à revenir de l’arrière et la marque a été complétée par le Blizzard dans un filet désert.

« Nos deux 2es périodes, c’est ce dont on est le moins satisfaits sur les six périodes qu’on a jouées », a avoué Marc-André Ronda.

Si l’enthousiasme était grand chez les joueurs des Gaulois après le premier duel, la déception était palpable dans le vestiaire à la suite de la défaite mardi, a indiqué l’entraîneur. « Ça me fait dire que ça vient les chercher de perdre le match, qu’ils croient qu’ils peuvent gagner dans cette série. »

Même si les Gaulois ne sont pas les favoris dans cette série – ils ont terminé au 11e rang du classement général et le Blizzard au 4e rang -, ils ont néanmoins une fiche positive face à la formation de Québec cette saison, avec deux victoires en trois rencontres de saison régulière.

Autre point positif, Saint-Hyacinthe a pu compter sur l’apport offensif de plusieurs joueurs en ce début de séries. William Cantin a marqué dans les deux rencontres, dont un but dans un filet désert lundi, puis Alpha Barry, Gabriel Pelchat, Hugo Vézina-Fusey, Mikaël Huchette, Louis-Philippe Fontaine et Léo St-Michel ont tous trouvé le fond du filet également.

image