27 novembre 2014
Les Gaulois quittent le dernier rang
Par: Maxime Prévost Durand
Zachary Bouthillier a gardé le filet des Gaulois lors des deux parties du week-end. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Zachary Bouthillier a gardé le filet des Gaulois lors des deux parties du week-end. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Gaulois d’Antoine-Girouard ont amassé trois points sur une possibilité de quatre au cours de la fin de semaine, leur permettant de quitter le dernier rang du classement de la Ligue de hockey midget AAA du Québec qu’ils occupaient depuis plusieurs semaines.

Publicité
Activer le son

Le Rousseau-Royal de Laval-Montréal est passé derrière l’équipe maskoutaine. Deux points les séparent des Gaulois, qui présentent une fiche de 8 victoires, 14 défaites et 3 revers en temps supplémentaire.

De retour à domicile après deux matchs sur la route, Antoine-Girouard a vaincu, vendredi, les meneurs de la division Reebok, les Grenadiers de Châteauguay, par la marque de 3 à 2, vengeant la défaite subie aux mains de cette même équipe une semaine plus tôt. Dimanche, la troupe de Martin Cadorette a été défaite en fusillade par les Estacades de Trois-Rivières, qui sont repartis avec une victoire de 3 à 2.

Le gardien de but Zachary Bouthillier était d’office lors de ces deux rencontres, faisant face à un total de 61 tirs au cours de la fin de semaine (30 contre Châteauguay et 31 contre Trois-Rivières).

Félix Lenoir-Malick, William Lemay et Joel Teasdale ont marqué dans la victoire face aux Grenadiers. Châteauguay a offert neuf avantages numériques aux Gaulois au cours de la rencontre et les Maskoutains ont réussi à capitaliser à deux occasions, par l’entremise de Lenoir-Malick et Lemay.

Les Grenadiers ont aussi obtenu leur part d’occasions avec un joueur en plus, bénéficiant de six avantages numériques. Jacob Lapierre a fait payer l’indiscipline des Gaulois dès la première occasion. Les unités spéciales de Châteauguay n’ont toutefois pas été en mesure de profiter des autres chances qui leur ont étéoffertes.

Les unités spéciales ont été de nouveau sollicitées dimanche dans la rencontre entre Saint-Hyacinthe et Trois-Rivières, les Gaulois bénéficiant de huit avantages numériques. Cette fois, seul Joakim Bérubé a su convertir une de ces occasions, inscrivant son premier filet de la saison. Les Estacades ont aussi marqué alors qu’Antoine-Girouard évoluait à court d’un joueur, créant l’égalité 2 à 2 avec moins de cinq minutes au cadran.

Thomas Éthier avait inscrit le premier but des Gaulois dans la rencontre, une dizaine de minutes après que les Estacades aient brisé la glace en début de deuxième période.

Comme l’égalité de 2 à 2 persistait après plus de 65 minutes de jeu, la tenue d’une fusillade a été nécessaire pour déclarer un vainqueur. Jérémy Mayer, des Estacades, a été l’unique marqueur, pendant que le gardien Mathieu Bellemare fermait la porte à Joel Teasdale, Jonathan Vachon et William Lemay.

Un programme double en Abitibi attend maintenant les joueurs de Martin Cadorette. Les Gaulois ont rendez-vous samedi soir et dimanche après-midi avec les Forestiers d’Amos, détenteurs d’une fiche de 11 victoires, 13 défaites et 2 défaites en temps supplémentaire.

image