19 janvier 2017
Hockey midget AAA
Les Gaulois renoueront avec le Stade L.-P.-Gaucher vendredi
Par: Maxime Prévost Durand

Après cinq parties sur les patinoires adverses en dix jours, les Gaulois d’Antoine-Girouard renoueront avec le Stade L.-P.-Gaucher vendredi soir face aux Grenadiers de Châteauguay, alors qu’ils entameront une série de sept matchs consécutifs à domicile. Une séquence qui arrive à point, croit l’entraîneur-chef Marc-André Ronda.

Publicité
Activer le son

« Ça va faire du bien », a-t-il lancé spontanément au bout du fil lorsque rejoint par LE COURRIER en début de semaine. Cette séquence permettra un meilleur repos aux joueurs, poursuit-il. « Je pense qu’on a un beau calendrier pour les prochaines semaines. On a deux matchs par fin de semaine et toujours une journée de congé entre nos matchs. »

Au cours de cette séquence, les Maskoutains affronteront les deux puissances du circuit cette saison, le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Albatros du Collège Notre-Dame, mais aussi deux formations qui trainent de la patte, soit les Grenadiers de Châteauguay et l’Intrépide de Gatineau. Les Lions du Lac Saint-Louis et le Rousseau-Royal de Laval-Montréal leur rendront aussi visite.

Les Gaulois pointent actuellement au 11e rang du classement général avec 40 points, six points derrière les Commandeurs de Lévis et sept points devant les Élites de Jonquière et l’Intrépide de Gatineau. « C’est sûr qu’on ne veut pas descendre au classement. À trois points par victoire, ça peut changer vite. Avant de penser à monter au classement, on veut s’assurer de ne pas descendre, mais si on peut monter d’une place, ce serait bien », a souligné Ronda.

Même si les Gaulois n’ont pas connu beaucoup de succès à domicile en début de saison, avec seulement une victoire à leurs sept premières sorties sur la glace maskoutaine, ils ont renversé la tendance avec quatre victoires à leurs six derniers matchs au Stade L.-P.-Gaucher.

Dunberry blessé à Châteauguay

Au cours de la dernière semaine d’activités, les Gaulois ont été défaits dans deux de leurs trois duels, en plus de perdre les services de leur deuxième meilleur marqueur, Micky Dunberry, blessé à la hanche le 11 janvier face aux Grenadiers.

« Il a quitté la partie en ambulance, a soutenu Marc-André Ronda. Il a des ligaments déchirés au niveau de la hanche. On parle d’une absence de quatre à huit semaines dans son cas, et sûrement plus proche de huit semaines que de quatre. »

Antoine-Girouard a tout de même remporté ce duel physique contre Châteauguay au compte de 5 à 4 en fusillade. Sean Larochelle a tranché le débat pour procurer la victoire aux Maskoutains.

Les Gaulois ont échappé le match suivant, encore une fois décidé en fusillade, par la marque de 5 à 4 aux dépens des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, le 13 janvier. Les Maskoutains menaient pourtant 4 à 1 après deux périodes, mais les Riverains sont revenus de l’arrière avec trois buts en huit minutes pour créer l’égalité, avant de l’emporter au terme de la séance de tirs de barrage.

Les Estacades de Trois-Rivières ont ensuite défait facilement les Gaulois 3 à 0 dimanche, les limitant à seulement 12 tirs au but dans tout le match. 

image