20 septembre 2012
Après une performance décevante devant leurs partisans
Les Gaulois se reprennent face au Phénix
Par: Maxime Desroches
Malgré les deux pénalités majeures écopées par les Vikings, les Gaulois ont été peu menaçants à l'offensive, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

Malgré les deux pénalités majeures écopées par les Vikings, les Gaulois ont été peu menaçants à l'offensive, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher.

La campagne 2012-2013 est encore jeune, mais les Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont certainement offert leur pire prestation de la saison, vendredi, au Stade L.-P.-Gaucher. La troupe de Martin Cadorette a joué avec peu de conviction, en route vers une défaite de 3-2 aux mains des Vikings de Saint-Eustache.

publicité

Les visiteurs n’ont pas perdu de temps à s’inscrire au pointage, marquant le premier but de la rencontre après trois minutes de jeu. Ils ont marqué un second but en fin d’engagement pour entreprendre le deuxième tiers en avance 2-0. Quant à eux, les Gaulois n’avaient lancé que six fois sur le gardien des Vikings après les 20 premières minutes.

Deux pénalités successives pour contact avec la tête auraient pu ramener les Maskoutains dans le match en milieu de période médiane. Les Gaulois ont bénéficié d’une supériorité numérique pendant plus de 10 minutes à la suite de ces infractions majeures, mais n’ont généré rien qui vaille en zone ennemie.« Dans l’ensemble, nous n’avons pas bien joué, mais c’est surtout cette facette qui nous a fait défaut. Notre avantage numérique n’est pas à point car nous sommes encore en période d’évaluation », souligne Martin Cadorette.Au lieu d’avoir des effectifs bien précis sur les unités spéciales, nous avons envoyé tous les trios dans la mêlée afin de voir qui allait se démarquer. Malheureusement, nous avons raté la cible beaucoup trop souvent sur nos occasions de marquer. Des tirs non cadrés, ça ne pardonne pas », note-t-il.Blanchi jusqu’en milieu de troisième période, le CAG pensait bien avoir fait tourner le vent en sa faveur lorsque Guillaume Archambault a inscrit son deuxième filet de la campagne. Les réjouissances furent toutefois de courte durée, puisque Saint-Eustache s’est redonné un coussin de deux buts moins de deux minutes plus tard.Le capitaine des Gaulois, Anthony Beauregard, a bien tenté de combler l’écart avec son premier de la campagne, à 13:37 du dernier tiers, mais le cerbère des Vikings, David Richer (première étoile de la rencontre) a fermé la porte dans les derniers instants.

Un bien meilleur effort

Deux jours plus tard, les Gaulois ont rebondi de belle façon face au Phénix du Collège Esther-Blondin, alors que les gardiens Francis Lavallé et Brady Labrecque ont brillé devant leur cage respective. Les troupiers de Martin Cadorette en sont repartis avec un gain de 2-1.

Le défenseur Jérémy Roy a ouvert la marque en fin de premier engagement, avec un but inscrit avec l’avantage d’un homme. Il s’agissait déjà d’un troisième filet pour le jeune vétéran des Gaulois.Après que le Phénix eut remis les pendules à l’heure vers la moitié du match, il a fallu attendre la dernière minute de jeu du troisième engagement pour assister à un autre but. Jeffrey Truchon-Viel a choisi un moment opportun pour marquer son tout premier but dans la ligue midget AAA. Lavallé a résisté lors des 56 secondes restantes pour mériter la victoire, réalisant 31 arrêts pour hériter de la première étoile.« Cette performance ressemblait beaucoup plus à ce que l’on s’attend à voir cette année. L’intensité y était, tout comme l’attention portée aux détails. Il faut dire que ça aide aussi d’avoir profité d’une si bonne sortie de notre gardien », reconnaît Martin Cadorette.Les Gaulois auront une fin de semaine chargée. Ils visiteront les Albatros du Collège Notre-Dame, samedi, avant de prendre la route vers la région de Québec, où ils affronteront les Commandeurs de Lévis.

image