20 août 2020
Les Gaulois sont enfin de retour!
Par: Félix-Antoine Bourassa

Le camp d’entraînement des Gaulois midget AAA bat son plein dans un contexte rempli d’incertitude en prévision de la prochaine saison. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Après avoir vu leurs séries éliminatoires se terminer prématurément en raison de la COVID-19, puis s’envoler leur participation au tournoi de la Coupe Telus à la suite de son annulation, les Gaulois de Saint-Hyacinthe sont enfin prêts à commencer une nouvelle saison qui, on l’espère, fera oublier les écueils de la dernière.

Publicité
Activer le son

Les choses reviennent peu à peu à la normale au sein de la Ligue midget AAA avec la fin des précamps, laissant maintenant place aux matchs préparatoires. Ceux-ci sont disputés d’une façon bien différente qu’à l’habitude alors que seulement 11 joueurs sont en uniforme (incluant le gardien de but). Les mises en échec sont également interdites. Au niveau du temps de glace, nous sommes ailleurs, avec trois périodes de 10 minutes contrairement à 20 en temps normal.

Selon Benoit Rajotte, directeur général de la structure des Gaulois, même si les règles sont respectées et que les choses avancent bien, il ne faut toutefois pas penser que tout est joué en prévision d’un retour assuré à la phase 6 prévue pour le 11 septembre. « Le précamp s’est bien déroulé et nous avons respecté toutes les exigences de la santé publique. Cela dit, je serais très surpris qu’à la date du 11 septembre, nous puissions tenir comme prévu le premier match en saison. »

La semaine dernière, la Ligue de hockey junior majeur du Québec ( LHJMQ) a annoncé qu’elle commencera sa saison le 1er octobre, au terme de négociations avec les gouvernements provinciaux et la santé publique. Toutefois, les spectateurs ne seront pas permis dans les gradins. Du côté du midget AAA, les spectateurs pourront assister aux matchs, mais un maximum de 250 personnes sera permis dans l’aréna en tout temps. « Nous espérons passer le plus tôt possible à la phase 6, tout en restant sécuritaires. Le fait que la LHJMQ ait eu le feu vert le 1er octobre pour le début du calendrier régulier nous donne espoir. D’ici là, notre but est de préparer les jeunes vers la sixième phase et de les encadrer pour le bon déroulement de la saison », explique M. Rajotte.

Une bonne saison en perspective

Pas moins de sept joueurs de l’édition précédente sont susceptibles de revenir cette saison, s’ils sont tous retranchés de leurs camps juniors respectifs. En attaque, on pourrait revoir Léo St-Michel (Drakkar), Louis-Philippe Fontaine (Huskies), Alpha Barry (Tigres), Hugo Vezina-Fusey (Drakkar) et Gabriel Pelchat ( Remparts).

Il y a encore de l’incertitude quant au retour de Matthew Maltais, alors que ce dernier est présentement aux États-Unis, lui qui avait décidé de poursuivre son chemin vers les collèges américains. À la défense, on confirme le retour de Félix Allard, et Igor Mburanumwe sera aussi un vétéran de retour au camp. Devant le filet, aucun gardien de l’édition précédente n’est de retour, ce qui annonce déjà une belle bagarre pour les deux postes disponibles.

Selon Benoit Rajotte, ce sera une bonne cuvée des Gaulois en 2020-21. « Nous entrevoyons une bonne saison, avec une formation très dynamique à l’attaque. L’équipe devrait être en mesure de marquer des buts. Nous avons moins de retour chez les défenseurs, mais j’ai confiance que nous en trouverons de bons au camp. »

Le directeur général a aussi confirmé que la formation désire aller chercher moins de joueurs issus de l’extérieur qu’auparavant afin de privilégier les joueurs du bassin.

Du côté des entraîneurs, Marc-André Ronda revient derrière le banc, lui qui a signé une prolongation de contrat. Chez les assistants, Francis Laterreur sera aussi de retour et un nouveau venu complétera le trio d’instructeurs. Il s’agit d’Alex-André Perron qui était entraîneur des Harfangs du Triolet.

image