20 décembre 2018
Leur parcours s’arrête en demi-finale
Les Gaulois surprennent au Challenge
Par: Maxime Prévost Durand

Le gardien des Gaulois Félix Éthier s’est signalé au Challenge CCM midget AAA avec quatre victoires, dont deux par blanchissage, en cinq sorties. Il a été nommé sur l’équipe d’étoiles du tournoi à titre de meilleur gardien. Photothèque | Le Courrier ©

La finale du Challenge CCM midget AAA a couronné sans grande surprise les Chevaliers de Lévis, toujours invaincus jusqu’ici cette saison. Malgré ce dénouement prévisible, cela n’a pas empêché nos Gaulois de se faire valoir. La troupe de Marc-André Ronda s’est faufilée jusqu’en demi-finale de ce grand tournoi, disputé du 12 au 16 décembre au Saguenay, où étaient notamment réunies toutes les équipes de la ligue midget AAA du Québec.

Publicité
Activer le son

Les Gaulois ont d’abord remporté chacun des trois matchs dans leur groupe, où ils n’étaient pourtant pas les favoris, ce qui leur a permis de se qualifier en quart de finale. L’équipe a enchaîné avec une victoire de 4 à 1, samedi, face aux Lions du Lac-Saint-Louis, avant de subir l’élimination quelques heures plus tard à la suite d’une défaite de 3 à 1 face aux Cantonniers de Magog.

Cette place dans le carré d’as s’avère néanmoins une surprise pour les Gaulois, qui se trouvaient au 10e rang du classement général de la ligue midget AAA avant le Challenge.

« On est très contents de ce qu’on a fait au Challenge », a lancé l’entraîneur-chef du club maskoutain, joint par LE COURRIER en début de semaine. Avant de partir au Saguenay, la semaine dernière, Marc-André Ronda avait affirmé que l’objectif principal de son équipe était de remporter son « pool », objectif qu’elle a atteint haut la main.

Félix Éthier brille

Il faut dire que le gardien Félix Éthier, seul pour s’occuper de la cage maskoutaine en raison du rappel de son homologue Félix-Antoine Voyer dans la LHJMQ, a livré des performances inspirées qui lui ont même valu le titre de gardien de but du tournoi.

Celui-ci a d’ailleurs aidé les Gaulois à lancer le Challenge avec deux victoires par blanchissage, l’une de 5 à 0 le mercredi face au Rousseau-Royal de Laval-Montréal, l’autre de 4 à 0 le jeudi face aux Flyers de Moncton. Ces derniers étaient l’une des sept équipes hors Québec invitées au Challenge.

Malgré un retard important pour leur dernier match de groupe vendredi – lequel a débuté autour de 22 h, alors qu’il était prévu à 19 h 45 – les Maskoutains ont remporté un duel serré au compte de 3 à 2 face à l’équipe hôte du tournoi, les Élites de Jonquière. Le capitaine Édouard Charron, ancien porte-couleur de la formation saguenéenne, a donné la victoire aux Gaulois avec seulement 28 secondes à faire, ce qui éliminait les Élites, champions en titre du Challenge, et faisait passer Saint-Hyacinthe en ronde éliminatoire.

Trois matchs en moins de 24 h

Dès le lendemain, les Gaulois revenaient sur la patinoire sur le coup de midi pour leur match quart de finale, qu’ils ont aisément remporté face aux Lions. En soirée, les Cantonniers, l’une des puissances du circuit, ont mis fin au parcours des Maskoutains, non sans qu’ils aient chèrement vendu leur peau.

Même s’il s’agissait d’un troisième match en moins de 24 h, la fatigue n’a pas été un facteur déterminant dans l’élimination des Gaulois, a indiqué Marc-André Ronda.

« [La fatigue], on la ressentait surtout dans les émotions samedi soir après qu’on ait perdu. Contre les Lions, on a pris l’avance tôt dans le match et tous les trios ont bien joué, on ne ressentait pas de fatigue. Face à Magog, on a aussi joué un bon match. On a résisté et on n’a pas donné de grandes chances. À mon avis, on a même mieux joué dans ce match que lorsqu’on les avait battus dans la saison. »

En plus du brio de Félix Éthier devant le filet, l’attaquant Alexis Giguère s’est particulièrement illustré chez les Gaulois avec une récolte de cinq buts en autant de matchs. Il a trouvé le filet à deux reprises dans les matchs face à Moncton et Lac-Saint-Louis, en plus de marquer le but égalisateur (1-1) face à Magog en demi-finale. La fin du Challenge CCM marquait du

même coup le début d’une pause de trois semaines des activités de la ligue midget AAA. Les Gaulois retrouveront l’action les 5 et 6 janvier pour deux rencontres à Amos face aux Forestiers, 14es et avant-derniers de la ligue. Avec leurs victoires contre Jonquière et Laval-Montréal dans la phase de groupe du Challenge, deux rencontres qui comptaient au classement de la saison régulière, les Gaulois se sont hissés en 8e place.

image