30 juin 2011
Société Philharmonique et cie
Les gens d’ici ouvriront les Beaux Mardis de Casimir
Par: Le Courrier
La Société Philharmonique terminera la soirée du 5 juillet en jouant des airs de films et de comédies musicales, de la musique spécialement écrite pour les harmonies et un soliste trompettiste ajoutera une touche toute particulière.

La Société Philharmonique terminera la soirée du 5 juillet en jouant des airs de films et de comédies musicales, de la musique spécialement écrite pour les harmonies et un soliste trompettiste ajoutera une touche toute particulière.

La première soirée des Beaux Mardis de Casimir arrive à grands pas. Le 5 juillet, pour lancer les festivités, c’est un trio de regroupements maskoutains qui prendra les devants. Au menu : la Société Philharmonique de Saint-Hyacinthe, Ambiance Gospel et Le Choeur des Variétés canadiennes.

Publicité
Activer le son

Le Choeur des Variétés canadiennes débutera le spectacle avec un cocktail de variétés, allant de Jean Ferrat à Damien Robitaille. « Ça fait un petit quelque chose d’ouvrir les Beaux Mardis de Casimir, ça devrait bouger! », lance la directrice musicale, Hélène Martin.

« C’est un honneur de chanter chez nous », exprime Sylvie Laprade d’Ambiance Gospel. Après 12 ans d’existence, la troupe de gospel est bien contente de bénéficier de cette visibilité. Ils jongleront entre pièces connues et chansons gospels.La Société Philharmonique terminera le spectacle en présentant un éventail de leur savoir-faire. La quarantaine de musiciens joueront des airs de films et de comédies musicales, de la musique spécialement écrite pour les harmonies et un soliste trompettiste ajoutera une touche toute particulière. C’est toujours agréable de jouer dehors, l’ambiance est différente, les gens ne sont pas confinés à leur siège », affirme la directrice musicale, Isabelle Rousseau.

Au courant de l’été

Le 8 juillet, jeunes et moins jeunes sont invités à venir danser avec le groupe acadien Radio-Radio. Le trio offre un mélange de musique électronique et de rap aux accents de chiac. Le 19 juillet, la musique festive sera à l’honneur dans le spectacle « Al faro est » de l’énergique Marco Calliari.

Les Maskoutains pourront également accueillir le fort sympathique auteur-compositeur Vincent Vallières, le 26 juillet, dont le dernier album « Le monde tourne fort » vient d’être couronné disque d’or. Les Beaux Mardis feront encore relâche cette année pendant l’Expo de Saint-Hyacinthe. Le 9 août, les Beaux Mardis reviennent en force au parc Casimir-Dessaulles en accueillant Robert Charlebois, personnage ancré dans le patrimoine musical de la province. Le mardi suivant, le 16, cette programmation estivale se clôturera avec un chanteur populaire de la cuvée Star Académie : Maxime Landry. Les spectacles au kiosque Léon-Ringuet du parc Casimir-Dessaulles débuteront à 19 h 30.

image