1 décembre 2011
Badminton collégial AA
Les jeunes Lauréats surprennent
Par: Maxime Desroches

L’équipe de badminton du Cégep de Saint-Hyacinthe accueillait celles des Cégeps de Sherbrooke, de Drummondville et de Trois-Rivières, à l’occasion d’un tournoi par équipe de l’Association régionale du sport étudiant des Cantons-de-l’Est (ARSECE) tenu dimanche, à Saint-Hyacinthe. Malgré une fiche cumulative d’une victoire et deux revers, l’entraîneur François Vincent retient plusieurs éléments positifs du rendement des Lauréats.

Contre Drummondville, les Lauréats se sont inclinés 1-6, mais deux matchs ont nécessité une troisième manche décisive à l’avantage des visiteurs. « La rencontre fut plus serrée que le score ne l’indique », a précisé l’instructeur Vincent, soulignant au passage l’excellente performance du double masculin composé de Dominic Scott et de William Robitaille.

Se butant ensuite aux favoris sherbrookois, les Maskoutains sont passés près de causer la surprise du tournoi, mais ont finalement été vaincus 3-4. Les victoires des Lauréats sont provenues des raquettes du double mixte composé de Scott et de Vanessa Blanchette-Luong, du double féminin formé de Myriam Gamache-Proulx et de Maude Samson, et de Sabrina Pelletier, qui s’est imposée en simple féminin, l’emportant 19-21, 21-18 et 21-12 contre Hannah Neuman.« Sabrina a élevé son jeu d’un cran après avoir perdu la première manche. Elle aurait pu tomber dans la facilité et abandonner, mais au contraire, elle est revenue plus forte. » Le duo de Francis Rousseau et Alexandre Martineau, défait 14-21, 21-11 et 14-21, a donné toute une frousse à leurs adversaires dans la rencontre décisive.

Une progression étonnante

Finalement, les Maskoutains ont disposé du Cégep de Trois-Rivières au compte de 4-3 dans leur troisième et dernier duel, une belle récompense pour un groupe d’étudiants-athlètes inexpérimenté, mais déterminé à s’améliorer.

« C’est incroyable comme performance. Cette équipe, à l’exception de trois filles, est constituée exclusivement de recrues. Plusieurs d’entre eux n’avaient jamais joué de badminton compétitif auparavant. Leur progression est étonnante. Ils donnent tout ce qu’ils ont sur le terrain et s’améliorent rencontre après rencontre », a raconté François Vincent.Selon Vincent, l’arrivée récente de son adjoint Martin Beauregard dans l’environnement de l’équipe n’est pas étrangère au développement rapide des joueurs. « Au-delà de la belle progression de notre équipe, nous avons un groupe uni. Notre esprit d’équipe et d’entraide est hors du commun. Nous sommes chanceux, Martin et moi, de pouvoir entraîner et accompagner un tel groupe d’étudiants-athlètes! »Ce tournoi par équipe clôturait la première moitié de la saison collégiale AA de badminton. Les compétitions reprendront en janvier.

image