11 avril 2019
Hockey collégial
Les Lauréats confirment leur place en finale
Par: Maxime Prévost Durand

Les Lauréats ont obtenu leur billet pour la finale de la ligue collégiale de hockey masculin en l’emportant 6 à 2 face aux Cougars vendredi dernier au Stade L.-P.-Gaucher. Photo François Larivière | Le Courrier ©

À peine trois ans après avoir intégré la ligue collégiale de hockey masculin du RSEQ, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe participeront à leur première finale des séries éliminatoires.

publicité

L’équipe maskoutaine a confirmé sa place vendredi dernier, au Stade L.-P.-Gaucher, grâce à une victoire de 6 à 2 face aux Cougars du College Champlain-Lennoxville. Elle balayait du même coup la série qui l’opposait à ses rivaux de la section Centre-du-Québec. Une semaine plus tôt, la troupe de Louis-Philippe Blanchet avait signé des victoires de 5 à 4 (en prolongation) et de 3 à 0 lors des deux premiers duels de cette demi-finale.

« Ça n’a pas été des matchs faciles, mais on a réussi à bien jouer. Sauf le premier match où on n’a pas été constants, on a bien joué du début à la fin dans les autres », souligne l’entraîneur-chef, fier de l’accomplissement de son équipe.

Au cours de ce troisième duel, les Lauréats n’ont laissé aucune chance aux Cougars en prenant une confortable avance de 5 à 0 à la mi-rencontre. Par la même occasion, ils ont chassé du match l’excellent gardien Zack Cloutier après qu’il ait accordé le 4e but. À l’attaque, le capitaine William Bordeleau a entre autres cumulé quatre points, puis Gabriel Lévesque a inscrit deux buts, ses 4e et 5e des séries.

« Tout est une question de momentum, estime Louis-Philippe Blanchet. Le fait de gagner le premier match en prolongation et de marquer le premier but ensuite dans le deuxième match, ça nous a aidés à avoir le momentum pour le reste de la série. »

Les Lauréats attendent maintenant l’identité de l’adversaire qui les rejoindra en finale, soit les Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy ou les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent. Ces deux équipes poursuivront leur série demi-finale au cours des prochains jours. Saint-Laurent mène présentement la confrontation 2-1.

Peu importe laquelle l’emporte, le défi sera de taille, reconnaît l’entraîneur des Lauréats. « Ce sont deux équipes qui sont difficiles à affronter, mentionne-t-il, en référence à leurs duels de la saison régulière. Elles ont fini 2e et 3e au classement général. Mais Lionel-Groulx et Lennoxville étaient aussi des clubs durs à affronter [et on a réussi à gagner]. »

Au cours de la saison, les Lauréats ont remporté deux de leurs trois confrontations face aux Dynamiques, tandis qu’ils en ont perdu deux sur les trois disputées face aux Patriotes.

Si près du but

Avant même que la saison ne commence à l’automne, les Lauréats avaient déjà un seul objectif en tête : être sacrés l’équipe championne du RSEQ.

Le club maskoutain est passé de la parole aux actes en terminant au sommet du classement général au terme de la saison régulière, faisant de lui le favori pour remporter les grands honneurs en séries. Et maintenant, les joueurs ne sont plus qu’à trois victoires d’atteindre leur but.

« Je sens que les gars sont prêts à continuer à travailler fort. Ils ne sont pas épuisés ou au bout du rouleau, au contraire, le réservoir est en train de se remplir », image Louis-Philippe Blanchet.

Il faut dire qu’entre chacune de leurs deux séries jusqu’ici – et ce sera encore le cas d’ici la finale -, les Lauréats ont toujours bénéficié d’au moins une semaine de congé avant que leur prochaine série ne s’amorce.

« On a eu un laissez-passer au premier tour qui nous a permis de soigner des bobos et le fait de gagner nos séries rapidement nous a permis d’avoir plus de repos. Ce sont des matchs durs et physiques qu’on a depuis le début des séries, donc le repos fait du bien. Le côté moins positif de ça, c’est qu’on perd un peu le rythme et ça a paru dans le premier match de chaque série, mais on a toujours apporté des ajustements rapidement. »

Même s’ils entrent en terrain inconnu en participant à la finale, les Lauréats n’ont pas l’intention de laisser le titre leur filer entre les mains. « Il faut juste garder la tête froide et regarder ce qu’on a fait de bien jusqu’ici. Les gars ont été bons cette saison pour prendre un match à la fois, ça leur a bien servi. On doit continuer à faire la même chose », conclut l’entraîneur.

L’horaire de la finale ne sera connu qu’en début de semaine prochaine.

image