2 mars 2017
Hockey
Les Lauréats devront passer par les 1/8 de finale
Par: Maxime Prévost Durand

Dans l’incertitude jusqu’à la toute fin de la saison, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe devront finalement passer par la ronde huitièmes de finale. Une série 2 de 3 les opposant aux Dragons du Collège Laflèche de Trois-Rivières se mettra en branle samedi au Stade L.-P.-Gaucher.

Publicité
Activer le son

La défaite en prolongation des Patriotes du Cégep de Saint-Laurent à leur dernier match, vendredi dernier, a repoussé Saint-Hyacinthe au 7e rang du classement, même si les deux clubs possédaient le même nombre de points (40). Les résultats des affrontements entre eux durant la saison ont été tenus en compte pour déterminer laquelle des équipes terminerait au 6e rang, le dernier donnant un laissez-passer pour les quarts de finale. Comme Saint-Laurent avait remporté deux des trois duels face aux Lauréats, le laissez-passer leur a été décerné.

Même si le Collège Laflèche a terminé au dernier rang de la section Centre-du-Québec, à 13 points de Saint-Hyacinthe, il s’agit d’un adversaire redoutable, croit l’entraîneur-chef des Lauréats, Louis-Philippe Blanchet. « Ils ont le deuxième meilleur marqueur de la ligue dans leur équipe et un excellent premier trio. Ils ont une belle profondeur. Ils ont traversé une très bonne séquence en janvier et février en battant plusieurs bonnes équipes. »

En quatre affrontements cette saison, les Lauréats ont eu le meilleur à trois reprises face aux Dragons. Lors de leur dernier match du calendrier régulier, les Maskoutains avaient justement gagné sans équivoque 8 à 2 face aux Trifluviens.

Finalistes à la Coupe Dynamique

Profitant d’une pause entre la fin de la saison et le début des séries, les Lauréats ont participé la semaine dernière à la Coupe Dynamique, un tournoi organisé par le Cégep de Sainte-Foy.

La formation de Louis-Philippe Blanchet s’est faufilée jusqu’au match ultime, mais a vu le titre lui glisser entre les mains dans un revers de 2 à 0 face aux Cougars du College Champlain de Lennoxville dans le match ultime. Elle avait préalablement battu les Jeannois du Collège d’Alma et l’équipe hôte du Cégep de Sainte-Foy.

Les deux gardiens des Lauréats, Étienne Lizotte et Jérémie Nadeau, ont signé leur premier blanchissage dans l’uniforme vert et doré au cours de ce tournoi.

« On voulait avoir un jeu plus hermétique en défensive et limiter les chances de marquer dans l’enclave et on a réussi à le faire », s’est réjoui l’entraîneur-chef.

Le beau parcours de l’équipe à la Coupe Dynamique lui a toutefois valu de jouer quatre parties en autant de jours. On espère du côté des Lauréats que ce facteur n’aura pas une trop grande incidence sur l’énergie des joueurs pour la première ronde des séries. 

image