7 mars 2013
Hockey junior AAA
Les Lauréats en mode séries
Par: Maxime Prévost Durand

Il y a une semaine à peine, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe luttaient encore pour leur survie. Une victoire dans le dernier match de la saison régulière contre le Titan de Princeville, vendredi, leur a permis d’accéder aux séries éliminatoires à leur toute première année dans la ligue.

Publicité
Activer le son

Les Loups de La Tuque, cinquièmes au classement général, sont leurs adversaires en huitième de finale, une série 3 de 5 qui a débuté deux jours après la fin de la saison, dimanche. Les Lauréats ont remporté la première manche à La Tuque, mais les Loups ont répliqué au Stade L.-P.-Gaucher, mardi, dans le deuxième match pour créer l’égalité 1 à 1 dans la série.

Les Lauréats ont surpris les Loups dans la première rencontre en l’emportant en prolongation 4 à 3, une deuxième victoire consécutive contre les représentants de La Tuque. Malgré sept punitions décernées au Cégep de Saint-Hyacinthe en deuxième période, la troupe de Stéphane Donais a su contenir les efforts de l’avantage numérique des Loups et ne leur a rien concédé.Charles-Antoine Roy a inscrit deux filets pour les Lauréats, puis Hugo Vincent est venu jouer les héros en période de surtemps pour donner les devants à son équipe dans la série.On aurait pu croire qu’un doute se serait installé dans la tête des Loups après cette deuxième défaite consécutive aux mains des Lauréats, mais leur sortie mardi au Stade L.-P.-Gaucher a prouvé qu’ils ne sont nullement inquiétés par ce faux-pas. L’équipe de Richard Lalonde a rebondi en profitant cette fois de plusieurs occasions pour l’emporter 5 à 2.Le dangereux trio de Maxime Lévesque, Nicola Lévesque et Julien Houle a donné des maux de tête aux Lauréats, tout comme ils l’avaient fait durant la saison régulière. Le défenseur offensif Napessis André s’est également illustré en ouvrant la marque, lui qui connaît généralement du succès contre Saint-Hyacinthe.La deuxième période a été l’affaire de Maxime Lévesque. Il a inscrit deux buts et récolté une mention d’aide dans ce deuxième tiers. Les Loups n’ont plus jamais regardé derrière et ont créé l’égalité dans la série.« On a été indisciplinés (mardi) soir, c’est difficile d’avoir le tempo lorsque tu commences les cinq premières minutes d’une période au banc de punition, soutient Stéphane Donais, entraîneur-chef des Lauréats. Malgré les avertissements, rien n’a changé. J’espère qu’ils ont retenu la leçon et qu’ils joueront un meilleur match à La Tuque. »Rien n’est encore perdu pour les Lauréats. « C’est maintenant rendu une série 2 de 3. Le but premier était d’accéder aux séries éliminatoires et on a réussi. Maintenant, tous les espoirs sont permis. On y va un match à la fois. »Une victoire de 4 à 3 contre le Titan de Princeville le 1er mars, combiné à une défaite des Mustangs de Vaudreuil-Dorion, a permis aux Lauréats de terminer au 12e rang du classement général et d’accéder aux séries éliminatoires.La série entre les Loups et les Lauréats s’est transportée hier à La Tuque pour la partie numéro 3. Le résultat de cette joute sera disponible sur le compte Twitter du COURRIER (@LeCourrier1853). Même s’il a été retiré de la rencontre de mardi après la deuxième période, Julien Giroux a été l’homme de confiance de Stéphane Donais devant le filet des Lauréats pour cette partie. Les deux équipes s’affronteront également vendredi soir à 19 h 30 au Stade L.-P.-Gaucher.

image