5 mars 2020
Reprise de la finale de l’an dernier
Les Lauréats rejoignent les Patriotes au prochain tour
Par: Maxime Prévost Durand

Après une première série remportée en deux rencontres face aux Nordiques, les Lauréats passent en quart de finale où ils retrouveront les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont pris le chemin le plus court pour atteindre la ronde quart de finale dans le circuit collégial de hockey division 1. Ils ont remporté les deux premiers matchs de leur série face aux Nordiques du Collège Lionel-Groulx la fin de semaine dernière, au compte de 3 à 1 et 5 à 1, accédant ainsi au prochain tour, où ils retrouveront les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent dans une reprise de la finale de l’an dernier.

Publicité
Activer le son

Les champions en titre auront fort à faire pour venir à bout de ces Patriotes, qui auront assurément le couteau entre les dents à l’amorce de cette série. Et l’entraîneur-chef Louis-Philippe Blanchet en est bien conscient.

« Ils ont une grosse équipe, avec cinq joueurs de 20 ans et beaucoup de gars de retour de l’an dernier, qui ont vécu la finale, analyse-t-il. Je sais qu’on est capables de les battre, mais ça va être des matchs très serrés. »

En saison, la formation maskoutaine a présenté une fiche de deux victoires, deux défaites et une défaite en fusillade face à Saint-Laurent, démontrant la parité entre les deux équipes.

Le premier match de cette série 3 de 5 sera disputé vendredi à l’aréna Ronald-Caron, à Saint-Laurent. Le second duel aura lieu dimanche au Stade L.-P.-Gaucher, à 14 h, puis les deux équipes se retrouveront à nouveau le vendredi 13 mars à Saint-Laurent pour la troisième rencontre. La date et l’heure du match #4, s’il est nécessaire, restent à confirmer. Si la série est poussée à la limite, elle se terminerait le vendredi 20 mars au domicile des Patriotes.

Un bon début

Les Lauréats ont bien entamé les séries en éliminant les Nordiques sans devoir aller jusqu’à la limite des trois matchs. Un résultat expéditif qui était plus que bienvenu, surtout que l’équipe avait disputé trois matchs en trois jours la fin de semaine précédente pour clore son calendrier régulier.

« Il y avait beaucoup de petits bobos à la fin de la saison alors de ne pas avoir à jouer un match #3 mardi, ça nous donne trois jours de plus pour les soigner avant de continuer les séries », mentionne Louis-Philippe Blanchet.

Même si les pointages sont tout à l’avantage de Saint-Hyacinthe, il a fallu trimer dur pour venir à bout des Nordiques, une équipe qui a axé sa stratégie sur la défensive. « Ils n’avaient pas beaucoup d’offensive, ils étaient toujours en repli défensif à quatre joueurs et leur gardien a été excellent. Mais on a bien fait et on a profité de nos chances », souligne l’entraîneur des Lauréats.

Dans le match #1, Jérémy Talbot a profité d’un retour de lancer pour ouvrir la marque en avantage numérique. Les Nordiques ont donné la réplique avant la fin de la 1re période en profitant de l’indiscipline des Lauréats, qui ont pris deux pénalités coup sur coup. Même si le club maskoutain a contrôlé la 2e période, il a fallu attendre au dernier tiers pour que l’égalité soit brisée, sur un tir précis de Gabriel Lévesque dans la partie supérieure. Puis, Julien Scott a scellé l’issu avec un but dès la mise en jeu en toute fin de rencontre.

Lévesque et Scott sont revenus à la charge dans le second duel en offrant une avance de 2 à 0 aux Lauréats avant la mi-rencontre. Lionel-Groulx, qui a dirigé deux fois moins de tirs que son rival dans ce match, a réduit l’écart avec un but en avantage numérique en fin de 2e période, mais le club maskoutain a rouvert la machine offensive en 3e période avec trois buts pour confirmer sa victoire. Alexandre Caron a fait vibrer les cordages à deux reprises, dont une fois dans un filet désert, puis Gabriel Lévesque a ajouté son deuxième but du match.

image