7 septembre 2017
Football collégial
Les Lauréats tout feu tout flamme
Par: Maxime Prévost Durand
Les Lauréats ont cumulé 53 points à leurs deux premiers matchs et n’en ont accordé aucun à leurs adversaires. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats ont cumulé 53 points à leurs deux premiers matchs et n’en ont accordé aucun à leurs adversaires. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Lauréats tout feu tout flamme

Les Lauréats tout feu tout flamme

Avec deux victoires par blanchissage pour entamer la nouvelle saison, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe connaissent un départ canon, au-delà des espérances du nouvel entraîneur-chef de la formation, Sébastien Deschamps.

publicité

« Quand tu commences la saison, tu ne te dis pas que tu veux gagner tes deux premiers matchs par blanchissage, mais c’est certain que je ne m’en plains pas », avoue-t-il avec le sourire dans la voix lors d’un entretien téléphonique.
Après un gain de 31 à 0 contre les Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme, les Maskoutains ont répété l’exploit avec une victoire de 22 à 0 contre les Cavaliers du College Champlain de Saint-Lambert samedi.
Déjà au sommet l’an dernier au chapitre des points accordés, la défensive prouve jusqu’ici qu’elle sera de nouveau intraitable. « C’est une surprise d’avoir déjà deux blanchissages, mais en même temps on savait qu’on allait avoir encore une bonne défensive. Les joueurs appliquent ce qu’on leur dit et ils sont réceptifs. »
Parmi ceux qui se sont particulièrement illustrés, Antoine Roger a cumulé pas moins de cinq interceptions et trois passes rabattues en deux rencontres. L’unité défensive compte aussi un total de six sacs du quart, dont la moitié ont été réalisés par Antony Noël.
L’attaque n’est pas en reste, alors qu’elle a cumulé 53 points en deux rencontres. « On a un groupe de joueurs vraiment complet, tous les éléments sont en place », analyse Deschamps. Il estime même posséder la meilleure ligne à l’attaque de toute la division 3. « C’est assez spectaculaire ce qu’ils peuvent faire. Je ne voudrais pas être celui qui les affronte », lance-t-il.
Le porteur de ballon Jacob Gagné-Lanthier poursuit là où il avait laissé l’automne dernier, alors qu’il a marqué trois touchés et couru en moyenne 129 verges par rencontre. L’unité offensive, menée par le quart-arrière Frédérick Leblanc, présente également une belle variation de son livre de jeux.
Les Lauréats tenteront de continuer sur leur lancée demain soir alors qu’ils rendront visite aux Électriks du Collège Shawinigan. Ces derniers ont été blanchis 44 à 0 à leur première sortie face au Collège Ahuntsic. Saint-Hyacinthe profitera ensuite d’une semaine de pause dans son calendrier.

image