4 février 2021
Déconfinement partiel
Les magasins pourront rouvrir, le couvre-feu reste
Par: Maxime Prévost Durand

Les nouvelles mesures annoncées par le gouver-nement québécois permettra notamment aux commerces, dont ceux aux Galeries St-Hyacinthe, d’ouvrir leurs portes à compter du 8 février. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le couvre-feu et l’interdiction de se rassembler à l’intérieur sont des mesures qui demeureront au-delà du 8 février, tandis que les magasins, les salons de coiffure et les musées pourront rouvrir leurs portes, a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault, mardi. Voici ce qu’on doit retenir de ce point de presse.

Publicité
Activer le son

– Les commerces non essentiels, tant ceux qui ont pignon sur rue que ceux des centres commerciaux comme les Galeries St-Hyacinthe, pourront rouvrir leurs portes à partir de lundi prochain, le 8 février. Une surveillance accrue sera de mise dans les centres commerciaux, où le flânage sera strictement interdit. Les salons de coiffure, de soins esthétiques et de soins personnels pourront aussi reprendre leurs activités, tout comme les musées.

– Six régions tomberont en palier orange avec des mesures d’assouplissement un peu plus grandes, comme la réouverture des salles à manger des restaurants et des salles de cinéma. Il s’agit de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, du Bas-Saint-Laurent, du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec. Tout le reste du Québec reste au palier d’alerte rouge.

– Le couvre-feu fixé à 20 h reste en place pour au moins deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au 21 février.

– Il est toujours interdit de visiter une personne d’une autre adresse, sauf pour une personne seule qui visite une autre personne seule.

– Il sera dorénavant permis de faire des activités extérieures comme de la marche, du ski de fond et de la raquette en « petits groupes », pour un maximum de quatre personnes, qui peuvent toutes provenir d’adresses différentes.

– Le télétravail demeure obligatoire.

– Les cégeps et les universités pourront reprendre certains cours en classe si les conditions sont réunies pour permettre de respecter les mesures sanitaires, dont la distanciation physique.

– La semaine de relâche sera maintenue dans les écoles du Québec. « Mais ce n’est pas le temps d’aller réserver un chalet avec plusieurs familles », a martelé François Legault, tout en rappelant qu’il n’est toujours pas recommandé de se déplacer d’une région à l’autre.

– La situation dans les hôpitaux dictera si un plus grand assouplissement des mesures est envisageable dans les semaines à venir. Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 fait en sorte que le taux de délestage est encore trop élevé dans le réseau de la santé. Il faudra reprendre le dessus sur cette situation avant de voir un déconfinement plus important.

image