26 novembre 2015
Championnat québécois junior d’haltérophilie
Les meilleurs leveurs s’amènent en ville
Par: Maxime Prévost Durand
Les meilleurs leveurs s’amènent en ville

Les meilleurs leveurs s’amènent en ville

Les membres de La Machine Rouge (à l’exception de Gabriel Dagenais, au centre) qui ont participé au Championnat du monde junior d’haltérophilie en juin seront en action samedi. Photothèque | Le Courrier ©

Les membres de La Machine Rouge (à l’exception de Gabriel Dagenais, au centre) qui ont participé au Championnat du monde junior d’haltérophilie en juin seront en action samedi. Photothèque | Le Courrier ©

Une centaine d’haltérophiles de partout au Québec convergeront vers le Pavillon Léo-Sansoucy (École secondaire Casavant), samedi, à l’occasion du championnat québécois junior. Du nombre, 23 défendront les couleurs de la Machine Rouge, le club de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

La Machine Rouge sera le club le plus ­représenté à cette compétition réservée aux 20 ans et moins. Elle comptera dans ses rangs le plus jeune participant qualifié, Shad Darsigny, âgé d’à peine 12 ans.

Pour accéder au championnat ­québécois junior, les athlètes devaient réaliser des standards selon leur catégorie de poids. Plusieurs membres de la Machine Rouge en seront d’ailleurs à leur première participation.

Tous les athlètes du club ayant participé au Championnat du monde junior en juin dernier, à l’exception de Gabriel Dagenais, blessé, seront en action. C’est donc dire qu’on verra à l’oeuvre Tali Darsigny, 10e au monde chez les 58 kg, en plus de Cynthia Barette et Caroline Lamarche-McClure. Félix-Antoine Bouffard, qui a joint la ­Machine Rouge cet été, avait aussi pris part à l’épreuve mondiale.Le championnat québécois junior se mettra en branle à compter de 9 h 30 avec la présentation des épreuves masculines. Selon l’horaire préliminaire, les filles doivent lever sur le coup de 12 h 30.Les résultats des athlètes durant cette journée influenceront leur possible ­présence au championnat canadien ­junior, qui se tiendra en janvier à Régina, en Saskatchewan.

Le championnat québécois junior se mettra en branle à compter de 9 h 30 avec la présentation des épreuves masculines. Selon l’horaire préliminaire, les filles doivent lever sur le coup de 12 h 30.

Les résultats des athlètes durant cette journée influenceront leur possible ­présence au championnat canadien ­junior, qui se tiendra en janvier à Régina, en Saskatchewan.

image