15 mars 2018
Moi?
Les mutliples facettes d’Yves P. Pelletier
Par: Maxime Prévost Durand
Avec Moi?, Yves P. Pelletier propose son tout premier spectacle solo. Photo Courtoisie Pat Beaudry

Avec Moi?, Yves P. Pelletier propose son tout premier spectacle solo. Photo Courtoisie Pat Beaudry

On le connaît surtout pour Rock et Belles Oreilles, pour ses projets cinématographiques et pour son animation télévisuelle. Cette fois, c’est en solo qu’Yves P. Pelletier monte sur scène pour la présentation de son premier one-man-show, Moi?, où on y découvre les multiples facettes de cette drôle de « bibitte ».

Publicité
Activer le son

En tournée depuis déjà plusieurs semaines, Yves P. Pelletier présentera son spectacle au Centre des arts Juliette-Lassonde le samedi 17 mars. « C’est la première fois que je vais jouer là », confie-t-il au bout du fil, dans une entrevue téléphonique accordée au COURRIER.

Intitulé Moi?, ce spectacle ressemble en tout point à Yves P. Pelletier. « C’est un peu un prétexte pour parler de choses qui m’intéressent et qui me touchent, soutient-il. Je suis intéressé par tellement d’affaires que les gens ont souvent de la misère à me sizer. On dit souvent que je suis une drôle de bibitte. Mais au fond, c’est ma vie de tous les jours, pour moi, c’est tout à fait normal. »

Dans cette première aventure humoristique en solo, on y retrouve autant des segments de stand-up et des monologues que les personnages les plus connus comme Stromgol l’extra-terrestre, Monsieur Caron et le lecteur de nouvelles pour malentendants. Le tout, dans un décor qui « ressemble à mon sous-sol », laisse entendre Yves P. Pelletier.

« Je raconte des choses qui me sont arrivées en voyage et d’autres anedoctes plus personnelles, dit celui qui a animé deux saisons de l’émission touristique Partir autrement, à TV5. Je fais aussi des personnages parce que ça fait partie de moi. J’aime déconner et j’aime me déguiser. Le spectacle, c’est environ 50 % de stand-up et 50 % de personnages. »

Ce spectacle est arrivé un peu par hasard pour l’homme qui approche la fin de la cinquantaine. Depuis un certain temps, il écrivait des textes humoristiques plus personnels sans pour autant prévoir les présenter sur scène. « Au début, je pensais plus en faire une BD ou des capsules vidéos », affirme-t-il. Mais en remontant sur les planches du Centre Bell avec RBO pour le spectacle The Tounes, le déclic s’est fait. « J’ai réfléchi à ces textes que j’avais écrits depuis un bout et, pour la première fois, je me disais que je me verrais faire un spectacle solo. »

Des projets à la tonne

La tournée de son premier one-man-show n’est que l’un des nombreux projets d’Yves P. Pelletier. Celui-ci ne cesse d’avoir des idées plein la tête.

« Je travaille sur un projet de court-métrage que je fais moi-même. Ça va peut-être sortir seulement dans 10 ans », lance-t-il en riant. Il se penche également sur un documentaire qui sera présenté prochainement à Télé-Québec. Parmi ses autres projets, il compte scénariser un long-métrage et écrire pour le théâtre.

Même si certains disent de lui qu’il est une drôle de bibitte, on ne peut nier qu’il est une bibitte travaillante!

image