29 octobre 2020
Les notaires Lecours et Lafontaine-Jodoin font le saut chez TCJ
Par: Jean-Luc Lorry

Les notaires Nathalie Lafontaine-Jodoin et Éric Lecours quitteront l’étude Lafontaine L’Heureux Lecours située au centre-ville pour poursuivre leur pratique professionnelle chez Therrien Couture Joli-Cœur. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Therrien Couture Joli-Coeur (TCJ), une firme juridique d’importance au Québec dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe, consolide son pôle de droit notarial en recrutant Nathalie Lafontaine-Jodoin et Éric Lecours, deux notaires d’expérience qui officient chez Lafontaine L’Heureux Lecours, une étude renommée du centre-ville.

Publicité
Activer le son

« Il s’agit d’un choix personnel et déchirant de quitter une étude dans laquelle j’étais bien pour une nouvelle aventure. Je pense qu’au début de la cinquantaine, c’est le bon moment pour prendre cette décision », justifie Éric Lecours, en entretien téléphonique au COURRIER.

Cumulant près de 20 années d’ancienneté au sein de la firme notariale auquel son nom est associé, M. Lecours dispose d’une solide expertise dans les dossiers à caractère corporatif et immobilier. Quant à sa collègue Nathalie Lafontaine-Jodoin, elle est spécialisée entre autres dans le domaine de la planification successorale et du droit de la personne.

Ces deux notaires commenceront leur pratique chez TCJ à partir du lundi 16 novembre. « Nos services seront requis à l’échelle de la province. Mes clients actuels seront libres de leurs choix. Actuellement, cela se passe relativement bien », souligne Éric Lecours.

Implantée à Brossard, Laval, Montréal, Québec, Saint-Hyacinthe et Sherbrooke, TCJ compte plus de 325 professionnels spécialisés dans les différentes sphères du droit.

« Notre philosophie est de servir le client, quel que soit son emplacement au Québec. En accueillant cette nouvelle équipe de notaires, nous poursuivons l’expansion de nos services en droit notarial », souligne Élyse Macdonald, directrice formation, communications et marketing chez TCJ.

Actuellement, TCJ compte trois notaires, Karine Doucet pour les services aux particuliers, Martin Lavoie pour répondre aux besoins des entreprises et Chloé Caron, une jeune notaire.

Pas de chicane dans la cabane

Chez Lafontaine L’Heureux Lecours, on assure que la raison de ces départs n’est pas une mésentente à l’interne. « Nathalie Lafontaine-Jodoin est ma cousine, il s’agit d’un choix de carrière et non le résultat d’une chicane. Nathalie et Éric sont les deux seuls notaires de notre étude à avoir décidé de rejoindre TCJ », explique Jean-François Lafontaine, associé chez Lafontaine L’Heureux Lecours, en entrevue au COURRIER.

« Therrien Couture Joli-Coeur nous a fait une offre globale pour aller les rejoindre, nous avons décliné cette proposition puisque Chantal L’Heureux et moi disposons d’un beau et important bassin de clientèle. De plus, nous voulons continuer à avoir notre place d’affaires au centre-ville. Personnellement, cette offre ne m’attirait pas », poursuit-il.

Après le départ des deux notaires, la firme notariale de l’avenue du Palais comptera cinq juristes, soit Jean-François Lafontaine, Chantal L’Heureux, Isabelle Lussier-Morneau, David Trudeau-Lebeau et François L’Heureux.

image