10 novembre 2011
Football secondaire
Les Patriotes cadets accèdent à la Coupe d’Or!
Par: Maxime Desroches

Les équipes cadette et juvénile des Patriotes de l’école Saint-Joseph pouvaient accéder à la Coupe d’Or et au Bol d’Or respectivement en prenant part à la finale régionale du circuit RSEQ-Montérégie, la fin de semaine dernière, à l’ESSJ.

Samedi matin, les Patriotes cadets affrontaient les Incroyables de la Polyvalente J.-H.-Leclerc (Granby). Bien qu’ils aient mis du temps à se mettre en marche, les Maskoutains se sont imposés à partir du deuxième quart et n’ont plus jamais été inquiétés, en route vers un triomphe de 31-7.

En raison de son net avantage en termes de gabarit, l’attaque des Incroyables a débuté la rencontre sur les chapeaux de roue, faisant reculer la défensive maskoutaine dès sa première présence sur le terrain. Leur attaque en puissance leur a permis de prendre une avance d’un touché.Il n’en fallait pas plus pour que les secondeurs des Patriotes ne se dégourdissent et se chargent de redresser la situation. Menée par Jeremy Morissette, Benjamin Messier, Nicholas Gaudet et Simon Allard, l’ESSJ a rapidement apporté les correctifs nécessaires et a réduit l’attaque de Granby au silence.En milieu de deuxième quart, Marc-Antoine Guilbault a rejoint le receveur Miguel St-Germain, laissé fin seul, qui s’est chargé de remettre les pendules à l’heure en rejoignant la zone de buts.L’attaque au sol des Maskoutains s’est ensuite réveillée. Les porteurs de ballon Christophe Morin et Nicolas Desnoyers ont ainsi uni leurs efforts pour inscrire trois majeurs au troisième quart uniquement, et ce, en dépit d’un nombre considérable de pénalités appelées contre les locaux.Le travail de domination de l’unité défensive s’est poursuivi au quatrième quart, se permettant même d’inscrire un touché sur un retour d’interception de Xavier Babineau, qui a réussi une savante course après l’attrapé.Désormais champions de la Montérégie, les Patriotes cadets s’attaqueront à un défi encore plus grand, celui de la Coupe d’Or, qu’ils tenteront de remporter lors d’un affrontement contre les porte-couleurs d’Ancienne-Lorette, représentants de la région Québec-Beauce-Appalaches, dimanche, à 11 h, au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Défaite crève-coeur pour les juvéniles

De leur côté, les Patriotes juvéniles sont passés bien près d’accéder au Bol d’or. Dans les derniers instants du match, les Maskoutains ont raté un converti de deux points par quelques pouces seulement, lequel aurait égalé le pointage à 29-29, contre les Astérix de l’école Jean-Jacques-Bertrand (Farnham).

C’est une défaite crève-coeur pour les juvéniles, qui avaient réussi à combler un déficit de deux touchés au quatrième quart. Il faut dire que les pénalités ont nui passablement aux Patriotes. Les Astérix ont réussi à se distancer des Maskoutains en capitalisant sur ces quelques erreurs.Les touchés de l’ESSJ ont été marqués par Jérémie Patenaude, sur une passe du quart-arrière Philippe Bazinet, par Antoine De Tilly, l’un sur un retour de botté de 75 verges, le second sur une course de 50 verges, de même que par Francis Handfield, lui aussi sur une course. Philippe Provost Ducharme a quant à lui réussi trois convertis d’un point.Bien qu’elle ait accordé 29 points, la défensive des Patriotes n’a rien à se reprocher. Étienne Dubreuil, Victor Rocheleau et Alain Philippe Couture, notamment, ont connu un fort match. Rocheleau a effectué un jeu brillant en recouvrant une échappée des visiteurs alors que ces derniers étaient profondément en territoire des Patriotes.

Des résultats satisfaisants

Avec une équipe finaliste à la Coupe d’or et une deuxième passée si près d’en faire autant, il y a de quoi être satisfait du rendement des Patriotes, estime le responsable du programme football de l’ESSJ, Claude Gaudreau.

« Les résultats obtenus, tant chez les benjamins, les cadets que les juvéniles, ont été au-delà de nos espérances. On doit notre succès d’une part au caractère qu’ont démontré les joueurs, et d’autre part à la compétence du personnel d’entraîneurs, qui permettent aux jeunes d’atteindre leur plein potentiel. »À la veille de la rencontre des cadets à Saint-Jean-sur-Richelieu, M. Gaudreau croit que les Maskoutains, s’ils exécutent le plan de match de l’instructeur Yvon Messier aussi bien qu’ils l’ont fait tout au long de la saison, ont de très bonnes chances de remporter la Coupe d’or.« Nous avons plusieurs raisons d’être confiants. L’attaque a marqué 31 points en l’absence de son receveur étoile, Antoine Roger (il sera de retour au jeu dimanche), tandis que la défensive est toujours solide », note-t-il.

image