17 novembre 2011
Football secondaire
Les Patriotes cadets passent tout près de la Coupe d’Or
Par: Maxime Desroches
Il s'en est fallu de peu pour les Patriotes ne remportent l'édition 2011 de la Coupe d'Or.

Il s'en est fallu de peu pour les Patriotes ne remportent l'édition 2011 de la Coupe d'Or.

Habituellement le pire cauchemar des défensives adverses, l’attaque des Patriotes s’est butée à une unité dominante, celle des Athletics de l’Ancienne-Lorette, les représentants de Québec-Chaudière-Appalaches, lors de la finale de la Coupe d’Or, dimanche, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Le match a d’ailleurs été l’histoire des deux défensives, qui n’ont pratiquement rien accordé de part et d’autre dans cette rencontre qui s’est terminée 10-8 à l’avantage des Athletics. Les Maskoutains ont bourdonné dans les derniers instants du quatrième quart, mais ont été incapables d’amener le ballon en position favorable pour tenter un botté de placement victorieux.

Alors que l’offensive de Saint-Joseph s’est fait stopper à quatre reprises en début de rencontre, c’est la défensive qui a pris les choses en main. Cette dernière a inscrit les Patriotes au tableau en réussissant un touché de sûreté après qu’un dégagement ait reculé les Athletics loin dans leur zone.Peu avant la mi-temps, le quart-arrière Marc-Antoine Guilbault a habilement repèré le receveur de passes Miguel St-Germain qui a filé fin seul jusqu’à la zone des buts pour un touché. Sauf qu’une réplique immédiate de l’Ancienne-Lorette a resserré le pointage à 8-7 après 30 minutes de jeu.Malgré qu’elle se soit retrouvée à quelques reprises en position précaire sur le terrain, l’unité défensive maskoutaine n’a rien cédé au troisième quart, se permettant même une interception réalisée par Simon Allard. Deux bourdes consécutives des unités spéciales de l’ESSJ ont toutefois donné un second souffle à leurs adversaires, qui ont tiré profit de leur position avantageuse pour s’emparer d’une mince avance sur un botté de précision. Il n’en fallait pas plus pour les Athletics, qui ont arrêté les Patriotes sur leur dernière poussée offensive. À noter que le porteur de ballon Christophe Morin, auteur de plusieurs belles courses, a été nommé le joueur du match du côté des Patriotes.« C’était un beau match axé principalement sur la défensive. On doit être fiers de la performance des cadets. La nervosité a simplement eu raison d’eux, dans une partie d’une telle importance. Après tout, ils nous ont offert une saison au-delà de nos espérances », a souligné le responsable du programme football de l’ESSJ, Claude Gaudreau, avant de remercier les parents des joueurs pour leur confiance et le personnel d’entraîneurs pour son dévouement.

image