27 octobre 2016
Football scolaire
Les Patriotes en mode conquête
Par: Maxime Prévost Durand
Les Patriotes juvénile lanceront les séries vendredi après avoir remporté tous leurs matchs de saison régulière. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Patriotes juvénile lanceront les séries vendredi après avoir remporté tous leurs matchs de saison régulière. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Est-ce qu’une équipe pourra freiner les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph en séries éliminatoires? La formation juvénile entamera vendredi sa conquête du titre régional de la division 2b sans avoir subi la moindre défaite cette saison.

Le club maskoutain a signé la semaine dernière une septième victoire consécutive en disposant de l’école de la Montée 18 à 7 à Sherbrooke. Le défi s’annonce tout de même intéressant pour la rencontre demi-finale, alors que les Patriotes ont rendez-vous avec l’école Mgr-Euclide-Théberge, la meilleure défensive de la division 2b. L’équipe de Marieville n’a concédé que 27 points en sept joutes, soit l’équivalent d’un peu moins de 4 points par match. À l’inverse, l’ESSJ a présenté l’attaque la plus redoutable avec 253 points marqués, une moyenne de plus de 36 points par rencontre.

Le match demi-finale opposant ces deux écoles sera disputé à l’École secondaire Saint-Joseph vendredi à 19 h. Le gagnant affrontera le vainqueur de la demi-finale mettant aux prises les écoles Louis-Philippe-Paré de Châteauguay et Massey-Vanier de Cowansville.

Les benjamins aussi en séries

L’équipe benjamine des Patriotes sera aussi des séries éliminatoires en vertu de sa troisième position au classement de la division 3. Elle aura toutefois la lourde tâche d’affronter l’école J.-H.-Leclerc, qui a défait facilement les Maskoutains 38 à 6 dans le dernier match de la saison. Les deux équipes se retrouveront, samedi, à 13 h 30 du côté de Granby pour leur match demi-finale.

Chez les cadets, ni les Patriotes ni le Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme n’ont réussi à se qualifier pour les séries en division 2b. L’ESSJ a terminé la saison au dernier rang avec une fiche d’aucune victoire et huit revers, tandis que la PHD s’est battue jusqu’au bout pour une place en séries, mais a finalement conclu la saison au 5e rang. Seules les quatre meilleures formations de chaque division accédaient aux demi-finales.

Le Drakkar juvénile éliminé

Le parcours de l’équipe juvénile du Drakkar de la PHD s’est quant à lui arrêté en demi-finale vendredi soir après une défaite de 27 à 11 face à l’école Fernand-Lefebvre à Sorel. Les Sorelois avaient aussi remporté le duel entre les deux formations plus tôt dans la saison.

À sa première saison en division 2, le Drakkar a réussi à faire sa place en terminant au 3e rang du classement général. La formation maskoutaine n’a subi que deux revers en sept matchs de saison régulière.

La nouvelle équipe de la famille du Drakkar, chez les benjamins, rate quant à elle les séries en division 3 malgré une belle progression tout au long de la saison. La PHD, même si elle n’a enregistré que deux victoires en six rencontres, peut se vanter d’avoir été la seule à battre l’école Marcel-Landry, équipe championne de la saison régulière.

image