5 novembre 2015
Éliminés par les Polypusde l’école Fernand-Lefebvre
Les Patriotes font durer le suspense, mais s’inclinent
Par: Maxime Prévost Durand
Les Patriotes ont affiché beaucoup de caractère en fin de match, revenant de l’arrière pour forcer la prolongation. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les Patriotes ont affiché beaucoup de caractère en fin de match, revenant de l’arrière pour forcer la prolongation. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Malgré une remontée spectaculaire dans les trois dernières minutes de la demi-­finale régionale cadet division 2b, les ­Patriotes de l’École secondaire Saint-­Joseph ont vu leur parcours prendre fin dans une défaite de 21 à 14 en ­prolongation face aux Polypus de l’école Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

En retard 14 à 0 avec à peine un peu plus de trois minutes à écouler au match, les Patriotes se sont approchés de la zone payante une première fois dans la ­rencontre après une longue poussée ­offensive. Thomas Mercier a complété la séquence avec une course de 25 verges bonne pour le touché, permettant aux Pats de s’inscrire sur la feuille de pointage, 14 à 6.

Voyant qu’ils avaient encore une chance d’aspirer à la victoire, les Maskoutains ont tenté le botté court pour relancer le jeu, une tactique qui leur a permis de ­reprendre possession du ballon à la ligne de 50 des Polypus.

Un jeu de passe d’une vingtaine de verges réussi à Charles-André Alarie a permis aux Pats de se faire menaçant une fois de plus, avec une minute à faire au quatrième quart. Petit à petit, l’équipe s’est avancée jusqu’à la ligne de 1 verge des Sorelois, avant de créer l’égalité alors qu’il ne restait que 26 secondes au ­cadran. Les Patriotes ont ensuite réussi un converti de deux points pour créer l’égalité 14 à 14 et forcer la tenue de la prolongation.

En prolongation, chaque équipe partait de la ligne de 35 de l’équipe adverse. Si l’égalité persistait après la tentative de l’une et de l’autre, les deux formations avaient droit chacune à une autre ­séquence.

Après une séquence infructueuse des Polypus, qui se sont butés à la défensive maskoutaine, les Patriotes se sont faits menaçants dès leur première séquence, mais ont raté un placement.

Les Polypus ont profité de leur deuxième séquence offensive pour marquer sur une course d’une dizaine de verges, pour prendre les devants 21 à 14.

Le dos au mur, les Patriotes se sont une fois de plus approchés de la zone des buts, mais les Polypus ont mis fin au ­suspense en interceptant le ballon pour mettre un terme à la rencontre et se ­sauver avec la victoire.

Les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph avaient terminé la saison régulière au troisième rang de la division 2b chez les cadets, tout juste derrière l’école Fernand-Lefebvre. La troupe ­dirigée par Nicolas Mayer Boisvert avait présenté un dossier de cinq victoires et trois revers avant d’entamer les séries.

image