23 août 2012
Football scolaire
Les Patriotes prétendront à nouveau aux grands honneurs
Par: Maxime Desroches
Les Patriotes cadets de l'école secondaire Saint-Joseph ont les munitions nécessaires pour aspirer une fois de plus à la Coupe d'or.

Les Patriotes cadets de l'école secondaire Saint-Joseph ont les munitions nécessaires pour aspirer une fois de plus à la Coupe d'or.

Le camp d’entraînement des Patriotes de l’école secondaire Saint-Joseph est déjà bien enclenché en vue de la première partie des équipes de classe benjamin, cadet et juvénile, lors de la fin de semaine de la fête du Travail. Dans le camp de l’ESSJ, on respire la confiance après le succès connu à l’automne 2011.

Le directeur du programme de football des Patriotes et entraîneur des benjamins, Claude Gaudreau, estime que les cadets (élèves de deuxième et troisième secondaire) ont de très bonnes chances de répéter, voire même d’améliorer les résultats obtenus lors de leur dernière saison d’automne.

« Plusieurs joueurs qui s’étaient imposés comme des leaders, tant du côté de l’attaque qu’à la défensive, seront de retour avec les cadets. Jérémy Morissette, un joueur très polyvalent, et Antoine Roger, un joueur qui excelle à toutes les positions offensives et sur les retours de bottés, sont des noms qui viennent en tête. La position de quart-arrière sera aussi l’une des forces de l’équipe avec l’arrivée de Carl Marchessault. Il a fait ses classes chez les benjamins », mentionne Claude Gaudreau.À l’automne 2011, les Patriotes cadets avaient atteint la Coupe d’or, la finale du tournoi interrégional.Pour les benjamins (élèves de première secondaire), le défi consistera à faire la preuve qu’ils peuvent rivaliser avec les équipes les plus talenteuses de la division AA, à laquelle les Patriotes se sont joints en 2011.« La saison dernière en était une d’adaptation pour les benjamins. Malgré tout, ils avaient très bien fait en prenant le deuxième rang de la division. Le calibre demeurera très relevé, mais on est en droit de s’attendre à un club tout aussi compétitif. » Les Patriotes juvéniles avaient quant à eux dominé l’an dernier, compilant la meilleure fiche de leur division. Les Maskoutains avaient également atteint la demi-finale lors des championnats interrégionaux. Cette classe d’âge, croit Claude Gaudreau, est plus difficile à prévoir d’une saison à l’autre, car elle renferme des joueurs âgés entre 15 et 18 ans.

Des entraîneurs d’expérience

La force du programme des Patriotes, avance Claude Gaudreau, réside dans la compétence et la stabilité de son groupe d’instructeurs.

« Chez les cadets, Yvon Messier a fait ses classes. Il parvient à soutirer le meilleur de ses équipes. Sa réputation n’est plus à faire dans la région puisqu’on lui demande souvent de diriger l’équipe du Richelieu lors des compétitions provinciales comme le Challenge Wilson. »« Stéphane Guillot, l’entraîneur des juvéniles, a plus de 15 années d’expérience sur les lignes de côté. Et c’est sans compter l’aide précieuse de Jack Faichney, qui à 80 ans est toujours actif et gravite dans l’entourage des équipes benjamin et cadet. Il est impliqué depuis plus de 50 ans dans le coaching du football au Québec. Les jeunes apprécient énormément sa présence. »Les Patriotes benjamins disputeront leur premier match local contre le Collège Letendre, le dimanche 2 septembre à 10 h, au terrain de l’ESSJ. Les juvéniles suivront avec un duel contre le Collège Durocher Saint-Lambert, le vendredi 7 septembre, à 19 h 30, tandis que les cadets devront attendre le 14 septembre, à 19 h, pour leur première partie à domicile, alors qu’ils recevront l’École J.-H.-Leclerc.

image