21 avril 2016
Les pompiers s’offrent un chien robot
Par: Maxime Prévost Durand
Un concours a été lancé auprès des élèves de la maternelle, première année et deuxième année des écoles maskoutaines pour trouver un nom au nouveau chien robot du Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un concours a été lancé auprès des élèves de la maternelle, première année et deuxième année des écoles maskoutaines pour trouver un nom au nouveau chien robot du Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Un nouvel ami a fait son arrivée à la caserne du Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe. Un robot sous la forme d’un chien à bord d’un camion de pompier a été acquis récemment afin d’aider les pompiers maskoutains à mieux rejoindre la clientèle d’âge préscolaire et primaire lors d’ateliers de prévention.

Publicité
Activer le son

Ce robot, articulé au cou, aux bras et à la mâchoire, est contrôlé à distance par un opérateur. Ce dernier peut transmettre son message à l’aide d’un micro qui robotise sa voix, donnant l’illusion que le chien parle.

« Pour la clientèle préscolaire et primaire, il fallait trouver un outil dont l’image est forte pour faire passer notre message et ­aller chercher leur intérêt », a expliqué ­Daniel Dubois, directeur du Service de ­sécurité incendie de Saint-Hyacinthe, lors de la conférence de presse annonçant l’arrivée de la recrue.

« Lorsqu’on accueille les jeunes en ­caserne, ils sont captivés par le camion de pompier et on perd leur intérêt quant au message qu’on veut leur transmettre. Le robot permettra à la fois de capter leur ­attention et de livrer notre message. »

Parlez-en au maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, pour qui le robot semble déjà avoir fait ses preuves. « Je félicite ceux qui ont eu l’idée. Moi-même ça m’amuse », a-t-il laissé tomber, le sourire aux lèvres, à la fin de son allocution.

Le Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe a acquis ce nouvel outil auprès de la compagnie américaine Robotronics, basée dans l’état de l’Utah. Sur leur site web, il est mentionné qu’il en coûte entre 7 964 $US et 10 377 $US pour ce modèle, ­selon les options choisies, en plus des frais de manutention de 350 $US.

À la recherche d’un nom

Les pompiers sont présentement à la ­recherche d’un nom pour leur nouvel ami et un concours a été lancé à travers les écoles de Saint-Hyacinthe afin de lui en trouver un.

Les élèves de la maternelle, première ­année et deuxième année sont invités à colorier un dessin du chien robot qui leur sera distribué et à le remettre à leur professeur en suggérant un nom pour le chien.

Un comité de sélection composé de trois membres du Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe déterminera par la suite le nom qui représente le mieux la ­recrue des pompiers. L’élève gagnant aura la visite-surprise du robot à son école, en plus de passer une demi-journée en ­caserne avec les pompiers.

image