4 juin 2020
Candidat local à la compétition Les Chefs!
Les portes s’ouvrent pour Renaud-Philip
Par: Olivier Dénommée

Renaud-Philip Méthot s’est classé parmi les 5 meilleurs candidats de la 10e saison des Chefs! et s’est démarqué par son calme pendant la majeure partie de la compétition. Photo Marc-André Lapierre

La 10e saison de la compétition culinaire Les Chefs! bat son plein depuis le 6 avril et attire chaque semaine plusieurs centaines de milliers de téléspectateurs. Cette saison pour le moins intense et émotive comptait aussi sur la participation de Renaud-Philip Méthot, candidat originaire de Belœil et travaillant à La Baboche Bistro à broue de Saint-Hyacinthe. Il a répondu aux questions du COURRIER quelques jours après la fin de son parcours en quart de finale.

Publicité
Activer le son

Renaud-Philip ne garde que du positif de son expérience aux Chefs!, lui qui se dit fier d’avoir fait partie d’une si « belle brigade ». « Nous sommes tous restés de bons amis et on s’écrit chaque lundi pendant qu’on écoute l’émission en même temps que tout le monde! » Le chef de 24 ans estime que le montage présenté à la télé représente assez bien les émotions vécues par les différents candidats au fil de la compétition.

Un des moments forts de la compétition a été la visite des parents des aspirants chefs à l’épisode 7, diffusé le 18 mai. « On ne l’avait pas du tout vu venir! Leur présence nous a poussés à être à notre meilleur et nous a inspirés. » Dans le cas de Renaud-Philip, c’est son père, le chef Jean-François Méthot, qui est venu l’encourager. Une présence toujours inspirante pour le jeune chef qui baigne grâce à lui dans l’univers de la gastronomie depuis son plus jeune âge.

« J’ai grandi là-dedans et la cuisine a toujours été, et est toujours, mon option numéro 1. Ma participation aux Chefs! a confirmé mon désir de continuer là-dedans. J’ai toujours du chemin à faire, mais je sens que des portes s’ouvrent pour moi et j’ai bien hâte de voir ce que l’avenir me réserve. » S’il se dit toujours heureux de travailler à La Baboche au côté de son père, la porte est donc loin d’être fermée si d’autres opportunités intéressantes s’offrent à lui un de ces jours.

En mode COVID

Notons que la compétition a été tournée au début de l’année, de fin janvier à fin février, soit quelques semaines à peine avant que la COVID-19 ne change le quotidien de tout le monde, et particulièrement celui de l’industrie de la restauration. « C’est sûr qu’on est moins dans nos restos que ce qu’on voudrait, mais à La Baboche, on mise sur le take-out en attendant de pouvoir accueillir les clients aux tables », souligne celui qui prépare aussi des repas dans une résidence pour personnes âgées en attendant de pouvoir reprendre un rythme de travail plus normal.

« J’ai bien hâte de voir comment cette pandémie va changer le monde de la restauration. Et j’ai surtout hâte de vraiment revenir au travail! On reçoit une vague d’amour chaque lundi, mais on s’ennuie de voir les gens! », conclut Renaud-Philip Méthot, le regard tourné vers l’avenir.

La grande finale de la 10e saison des Chefs! aura lieu lundi, 20 h, sur les ondes de Radio-Canada Télé.

image