10 janvier 2019
Cyclocross
Les Pouliot se démarquent chez les atomes
Par: Maxime Prévost Durand

Matis et Louis-Charles ne sont pas les seuls Maskoutains qui ont su se démarquer en cyclocross cet automne (voir autres textes). Les frères Pouliot, Noah, Théo et Lambert, ont accompli de belles choses au cours de la dernière saison, que ce soit au championnat québécois ou dans le cadre de la série Maglia Rosa.

publicité

Le trio est le seul à avoir complété les neuf épreuves Maglia Rosa dans sa catégorie. Noah a été couronné champion de la série grâce à un impressionnant palmarès de cinq 1res places, deux 2es places et une 3e place. Il n’aura finalement raté le podium qu’une seule fois dans la saison, lors de la première course. Théo s’est quant à lui retrouvé au 3e rang du classement, puis le plus jeune Pouliot, Lambert, a suivi en 5e place dans cette série.

Les trois frères ont poursuivi sur leur lancée au championnat québécois, disputé à Drummondville, où une dizaine de cyclistes de la région étaient en compétition. Noah et Théo ont respectivement remporté les médailles d’argent et de bronze, tandis que Lambert a terminé au 6e rang. Un autre Maskoutain, Nathan Cadieux, s’est quant à lui faufilé en 4e place de cette même catégorie, si bien que quatre des six participants dans cette classe provenaient de Saint-Hyacinthe.

Parmi les autres performances à signaler au championnat québécois, Andrée Déry a récolté la médaille de bronze dans la classe féminine senior sport, où l’on retrouvait quatre compétitrices.

Des autres cyclistes du coin, on retient également la 6e place d’Alexandre Cadieux parmi les 16 athlètes de la catégorie homme senior sport, le même résultat qu’est allée chercher Rose Brouillard chez les filles minime, où neuf athlètes étaient en compétition. Gervais Pouliot, chez les maîtres, s’est quant à lui classé 33e sur 44 à ce rendez-vous.

image