25 août 2016
10e Coupe Le Blanc
Les Québécoises surprennent, les États-Unis règnent
Par: Maxime Prévost Durand
mélie Allard et Bianca Fernandez ont disposé des Péruviennes pour la médaille de bronze, permettant au Québec de retrouver le podium après une année d’absence.

mélie Allard et Bianca Fernandez ont disposé des Péruviennes pour la médaille de bronze, permettant au Québec de retrouver le podium après une année d’absence.

Pour la deuxième fois seulement en dix éditions, le Québec est monté sur le podium à la Coupe Le Blanc, ce tournoi de tennis international des 12 ans et moins qui se tenait à Saint-Hyacinthe du 15 au 21 août. La délégation féminine a terminé au troisième rang grâce à une victoire face au Pérou en finale pour le bronze, complétant le podium formé du Canada (2e) et des États-Unis (1re).

Publicité
Activer le son

Amélie Allard et Bianca Fernandez ont connu une semaine pratiquement sans faille, remportant leurs confrontations face à trois des quatre autres délégations figurant dans leur groupe. Leur seule défaite en ronde préliminaire est survenue aux mains des Américaines Robin Montgomery et Katrina Scott, qui n’ont d’ailleurs perdu aucune manche dans le tournoi. Elles se sont ensuite inclinées en demi-finales face aux Canadiennes Danielle Tuhten et Annabelle Xu, avant de prendre la mesure des Péruviennes dans le duel pour la médaille de bronze dimanche matin.

« Les conditions n’étaient pas faciles ce matin », a commenté l’entraîneur québécois Yanick Pelletier après les deux matchs de simple de ses protégées. De forts vents ont compliqué la tâche de tous les joueurs, changeant parfois la trajectoire d’une balle qui semblait aller à l’extérieur pour la garder en jeu.

Amélie Allard est revenue de l’arrière après avoir perdu la première manche 6-0, remportant les deux manches suivantes au compte de 6-2 et 7-5. Sa compatriote Bianca Fernandez a enchaîné avec une victoire facile de 6-2 et 6-2 pour procurer le bronze au Québec chez les filles.

« On savait qu’on arrivait ici avec une équipe compétitive, a soutenu l’entraîneur Pelletier. On voulait terminer parmi les deux meilleures équipes de notre pool. C’était une grosse commande puisqu’on avait les Américaines avec nous. En sortant de notre pool, on visait le podium. » La dernière fois que le Québec avait remporté une médaille, c’était en 2014.

Le classique Canada / États-Unis en finale

Tant chez les garçons que chez les filles, la grande finale a opposé le Canada et les États-Unis pour une énième fois à la Coupe Le Blanc. Pour une quatrième année consécutive, les Américains ont eu le meilleur et ont été sacrés champions du tournoi.

Les Américaines, tout simplement dominantes, ont chacune remporté leur match de simple facilement pour s’offrir le titre féminin. Du côté masculin, le Canada a livré une fière opposition, forçant la tenue d’un match de double décisif pour déclarer un vainqueur. La paire américaine de Victor Lilov et Even Wen a bien contrôlé ce duel qu’elle a remporté contre les Canadiens Lachlan Robertson et Jaden Weeks.

Le Pérou a complété le podium chez les garçons grâce à sa victoire en deux matchs face à la Colombie.

« Nous n’avons peut-être qu’un gagnant du trophée de la Coupe Le Blanc, mais à nos yeux, vous êtes tous des gagnants », a souligné le coprésident du tournoi, Sébastien Le Blanc, dans son discours aux joueurs lors de la cérémonie de clôture.

Même si elle ne s’est pas qualifiée pour les finales, la délégation de l’Afrique du Sud n’est pas repartie les mains vides, se voyant remettre le prix de l’équipe ayant le meilleur esprit sportif. Leur joueuse Gabriella Broadfoot a aussi reçu le prix individuel pour cet honneur. Des jetons étaient remis aux joueurs par les organisateurs, les entraîneurs, les bénévoles et les officiels tout au long de la semaine pour déclarer un gagnant pour ce trophée, une nouveauté cette année.

Les joueurs du Canada et du Québec n’auront pas eu beaucoup de répit après la Coupe Le Blanc puisqu’ils enchaînaient dès mardi avec le championnat canadien des 12 ans et moins du côté de Mont-Tremblant.

À la fin de la cérémonie de clôture, les organisateurs de la Coupe Le Blanc ont remis un chèque de 2 500 $ au Club de tennis maskoutain.

image