21 juin 2012
Les rock stars de l’humour québécois
Par: Le Courrier
Le duo humoristique Sèxe Illégal sera de passage au Zaricot dans le cadre du Retour de l'humour qui aura lieu le mercredi 27 juin à 20 h.

Le duo humoristique Sèxe Illégal sera de passage au Zaricot dans le cadre du Retour de l'humour qui aura lieu le mercredi 27 juin à 20 h.

La chaleur estivale s’est installée et le Retour de l’humour fête le début de l’été pour sa 9 e édition au Zaricot. Avec l’humoriste Guillaume Pineault à l’animation, les humoristes invités pour la soirée seront Gabrielle Caron, Yannick De Martino et le duo humoristique Sèxe Illégal, conçu de Paul Sèxe et Tony Légal, pour clôturer la soirée.

Finaliste du concours En route vers mon premier gala Juste pour rire, édition 2011, le duo Sèxe Illégal, qui s’est d’ailleurs démarqué avec une nomination pour la catégorie Découverte de l’année aux Oliviers 2012, ne s’inscrit pas dans la relève humoristique, ni dans l’humour d’ailleurs. Les deux comparses se définissent plutôt comme un duo de rock stars qui a vu le jour à l’Expo 67.

Selon eux, cette confusion est due à Gilbert Rozon qui a eu besoin d’aller chercher des gros noms pour remplir ses salles de spectacle. « Nous, on est des rock stars! L’humour est un art qui se meurt et ce n’est pas vrai qu’on va investir là-dedans! On ne va pas couler avec le bateau. Nous, on chante pour ceux qui vont couler avec le bateau », avance Paul Sèxe. « On fait souvent des shows d’humour, poursuit Tony Légal. Mais cela c’est la faute à Gilbert Rozon, le riche-là. Il a été chercher des bigs comme nous pour aller chercher du public. » « On amène le rock et on part avec l’argent », ajoute Paul Sèxe.Ces inséparables n’ont d’ailleurs pas compris pourquoi ils avaient été en nomination aux Oliviers puisque c’est à l’ADISQ qu’ils auraient dû être. « Ce qui me surprend aussi, c’est qu’ils nous aient inscrits dans la catégorie Découverte de l’année parce que cela fait 40 ans que l’on exerce notre carrière! Je pense que c’est leur façon de nous dire qu’ils sont fâchés contre nous », commente Tony Légal. « Mais je suis content avec cette chaleur de ne pas avoir gagné dans cette catégorie parce que je n’aime pas trop être à découvert », dit Paul Sèxe.Le duo, à mi-chemin entre les Denis Drolet et les Blues Brothers, lance son anthologie des 40 dernières années intitulée 40 ans dans l’chant, le 16 juillet dans le cadre du Zoofest à Montréal. Ne s’imposant aucun mur, mais juste un plafond, le duo passe du techno au « gros rock sale ». On pourra y entendre « tout ce qu’ils ont fait de meilleur ».« Cela fait tellement longtemps que l’on a enregistré les chansons qu’en écoutant l’album, je ne me souvenais même plus des tounes. À un point tel que je ne savais pas si c’était à Sylvain Cossette ces chansons-là », précise Paul Sèxe.De passage à Saint-Hyacinthe dans le cadre de la 9 e édition du Retour de l’humour, Paul Sèxe et Tony Légal ont prévu faire ce qu’ils font toujours : de la musique et des propos avec distorsion, sans toutefois perdre les pédales. Parce qu’ils ont beaucoup d’amis gais.Le spectacle commencera dès 20 h.

image