13 juillet 2017
Bac brun
Les sacs de plastique biodégradables proscrits
Par: Jean-Luc Lorry

Appliqué depuis une quinzaine de jours au contenu des bacs bruns, le procédé de biométhanisation ne permet pas aux citoyens d’utiliser des sacs en plastique biodégradables pour recueillir les résidus de table.

publicité

« On ne recommande pas l’usage de sacs en plastique biodégradables en raison d’un risque d’endommager à long terme les équipements. Ces sacs ne sont pas adaptés à la biométhanisation puisqu’ils s’enroulent facilement autour d’une vis sans fin », indique Brigitte Massé, directrice du Service des communications à la Ville.

Pour informer les résidents, une patrouille verte déléguée par la municipalité vient d’effectuer une tournée des quartiers. Celle-ci a déposé au besoin un billet de courtoisie pour rappeler quelles matières organiques ne sont pas admissibles.

La Ville autorise seulement l’utilisation de sac en papier biodégradable comme ceux commercialisés par l’entreprise Sac au Sol qui sont entièrement compostables.

Branches

Certaines restrictions s’appliquent aux matières végétales comme les branches d’arbres. Celles-ci peuvent être déposées dans le bac brun à condition que leur diamètre soit égal ou inférieur à un pouce.

Si ce n’est le cas, on conseille de les apporter aux sites de branches situés rue Lemire à Saint-Hyacinthe ou rue Bernier à Acton Vale. Ainsi, les branches pourront être transformées en paillis.

image